Praise the Sun

Avis sur Sunshine

Avatar TheoC
Critique publiée par le

Réalisé par Danny Boyle et écrit par Alex Garland. Avant même de commencer, j'en salivais d'avance... Sunshine raconte l'histoire d'un groupe d'astronaute à bord de l'Icarus II qui doivent rallumer le soleil qui se meurt à l'aide d'une énorme charge nucléaire.

Pour commencer je dois dire que le concept en lui même est simple mais très original, le soleil malgré qu'il nous soit si important n'a jamais inspiré d'autre film de science fiction.
Ce que j'ai préféré dans ce film c'est qu'il est parfaitement logique. Nos personnages sont tous des scientifiques et ils se comportent comme tels, les décisions sont toutes basées sur l'analyse pragmatique (coucou Interstellar), ce qui rend leur parcours crédible. On aurait probablement fait les mêmes choix à leur place. Leur parcours est donc jalonnés par une escalade de soucis qui mettent leur mission en péril. Il n'y a jamais vraiment de temps mort, à l'instant ou le film commence à vous prendre à la gorge, il ne vous lache pas jusqu'à la fin. Je trouve que le scénario est un vrai modèle en ce sens, chaque scène est nécessaire au vu de la scène précédente et demande continuation.
Le jeu des acteur est excellent, Chris Evans en particulier est impressionnant dans un rôle pas évident d'un pilote à plusieurs facettes. Le seul personnage qui manquait un peu de sens pour moi est Cassie, le soutien moral du héros et dont on nous apporte peu d'éléments de définition. Autrement, les personnages même secondaires ont tous un caractère qui transparait dans les scènes qui sont accordés à chacun, il y a un très bon équilibre là dessus.
La photographie du film nous offre des plans majestueux qui nous convainquent de la puissance absolue de l'objet central du film : le soleil. Elle remplie bien son rôle et le montage de Danny Boyle met bien en avant ces plans qui confronte l'audience à la force de la nature. Par contre sur le reste de la réalisation, je n'ai pas été super impressionné, l'utilisation de photos sur une seule image presque subliminale sont plus dérangeantes qu'autre chose, à certains passage, le film est haché menu plutôt que d'être monté ce qui est une technique un peu cheap pour déstabiliser le spectateur. Le montage se démène également pour cacher le visage de l'opposant final du film, je ne peut que deviner que le rendu n'était pas à la hauteur des attentes du réalisateur et qu'il a bien fallu trouver un plan B pour pas avoir un truc dégeu à l'écran, du coup on coupe et on surcoupe.
La bande son quand à elle est anecdotique mais notons tout de même le montage sonore qui complète bien la photographie et accentue les plans forts du film.
Le seul vrai point faible du film est probablement son troisième acte

Pinbacker apparait comme un surhomme alors que son corps tombe en lambeaux, on voit mal comment il a réussi à infiltrer le vaisseaux sans que Cassie au poste de pilotage n'ait seulement remarqué que le sas avait été ouvert (parce que ça m'étonnerait quand même qu'il ait fait exploser le sas alors qu'il était encore dedans). L'ensemble semble un peu forcé alors que le film était jusqu'alors un modèle de justesse au niveau des personnages.

Au final j'ai passé un super moment, il m'a même fallu faire pause une minute aux deux tiers du film pour prendre le temps de processer les informations et la tension. A recommander à tous les amateurs de science fiction!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 92 fois
1 apprécie

TheoC a ajouté ce film à 2 listes Sunshine

Autres actions de TheoC Sunshine