ET et les cinéastes en herbes

Avis sur Super 8

Avatar Neo Cosmic M
Critique publiée par le

Super 8 ! Oui ! Avant de critiquer j'ai une question existentielle : ET ou Alien ? La moitié diront ET parce qu'il s'agit l'un des films les plus touchants qu'on ait vu avec les extraterrestres (avec Rencontre du 3e type) et l'autre moitié qui dirons Alien parce qu'il s'agit d'un des films les plus effrayant qu'on est vu avec les extraterrestres (avec The Thing). Et il y en a certains comme moi ou J.J Abrams qui diront que ce débat n'a pas lieu d'être. Super 8 est un film que je quantifierai de récréation et de bouffée d'air frais, entre 2 productions importantes. Et comme toutes récréations, ce n'est pas forcément le film où il s'implique le plus, mais qui est quand même sympathique.

ET selon J.J Abrams

Ce film est plutôt sympathique et assez prenant au niveau de la réalisation. La mise en scène est correcte et fonctionnelle avec des effets spéciaux plutôt réalistes. Elle donne une bonne ambiance des Etats-Unis de Middlewest et ça c'est cool. C'est un style très eighties qui m'a fait retombé dans les bons vieux films de mon enfance, avec des personnages attachants, qu'on a envie de suivre et qui sont marrants. Mais évidemment, Abrams oblige, il y a des lens-flare. On va être clair tout de suite. Je n'ai rien contre ce procédé et honnêtement cela ne me gêne pas. Pour un film comme Star Trek ou Star Wars cela donne un coté s.f cool. Par contre pour un film comme celui-ci, c'est plus problématique. Les lens-flare sont ici plus utilisés à tort et à travers, mais loin de gêner, ils rendent le film plus bizarre (pour les lumières ok mais en plein milieu d'une conversation entre gosse ? Sérieux ? Oui, j'ai plus trouvé aberrant dans ce film là que dans les Star Treks (qui ne m'ont pas gêné plus que ça. C'est comme l'abus de vert dans les films Green Lantern et la photo dominante des films de Snyder). Bref, la réalisation reste fonctionnelle comme il faut mais bon les lens-flare là par contre je ne suis pas d'accord. Quant aux personnages, ils sont quand même bien traités.

Dans les coulisses de Walking Dead Kids

Parmi les enfants Joseph « Joe » Lamb (Joel Courtney) est le héro qu'on suit. Ayant des problèmes relationnels avec son père et qui fournit le matériel pour le film. Bien évidemment il tombera amoureux d'Alice (Elle Fanning) dans une relation digne de Roméo et Juliette.

En parlant d'Alice, elle a un rôle à la Juliette. Elle n'est pas aussi présente que ça dans le film mais est quand même attachante (note à moi même, elle a bien grandi)

Charles Kaznyk (Riley Griffiths) est le jeune réalisateur et le leader du groupe. C'est le meilleur ami de Joe, mais en même temps son rival. Ils ont quand même insisté sur son coté leader mature près à seconder son ami et son aspect le rend assez charismatique. Il sait imposer ses vues comme un grand réal et ne se laisse pas démonter à cause des problèmes qui sont survenues.

Le reste du casting, je n'ai qu'une chose à dire : Année 80. Parce que ce sont des personnages typiques des films des années 80 et c'est très classe car le réalisateur a pris l'essence même et les clichés de manière à nous les rendre les plus attachants possible.

On a les pères qui ne s'entendent pas (Jackson « Jack » Lamb alias Kyle Chandler et Louis Dainard alias Ron Eldard), Cary le timide au pétard et à l'appareil dentaire (Ryan Lee), le colonel Nelec (Noah Emmerich) qui est méchant parce qu'il est méchant, Martin (Gabriel Basso) l'acteur principal et suiveur , Jennifer « Jen » Kaznyk (Amanda Michalka) la grande sœur qui prend son frère de haut , le Dr Woodward (Glynn Turman) etc etc. Le film nous montre tous ses archétypes en forme d'hommage qui sont influencés par l'existence de l'alien Cooper (joué par ... Bruce Greenwood. Si si , le capitaine de Star Trek)

Rencontre du 3e type façon Abrams

Cette histoire est dans le pur style des films avec des films de pré-ado des années 80. Un groupe d'amis qui tourne un film de zombie seront témoins d'un complot gouvernemental subissant l'influence d'un alien. Bref, l'histoire ressemble beaucoup à un mélange entre ET, Alien et Rencontre du 3e type. Mais cela est fait du point de vue des enfants qui essayent de démêler l'histoire façon Goonies ce qui permet de revisiter ce genre maintenant démoder (bah oui on préfère des films à la Twilight c'est plus vendeur). Donc évidemment, il y a les défauts inhérents au genre et évidemment inévitables. Mais cela est assez mineur et n'empêche pas le visionnage. Surtout que l'histoire se focalise bien plus sur le groupe d'amis et leur tournage pendant les 2/3 du film et que les événements sont quand même assez secondaires. Ce n'est qu'au dernier tiers où le film prend plus d'ampleur qu'ils sont bien impliqués sur les complots que trament les militaires. Cela permet de résoudre tranquillement les autres sous-intrigues et de bien exploité l'aspect ET / Rencontre du 3e type qui était secondaire et de faire évoluer nos protagonistes. Ce qui découle d'une narration cohérente et maîtrisée (et avec un climax final qui conclue bien l'histoire et épique ! Sans compté la scène du générique de fin !

Le cinéma hommage en attendant Star Trek 2

Bref, ce film est une bonne petite récréation de J.J Abrams avec son Star Trek Into Darkness. Un film bien fait, de bonne tenue et des personnages attachants (malgré les lens-flares) et un Alien effrayant bien comme il faut ( et sans ambiguïté). Super 8 c'est fait place à Star Trek into Darkness !

KHAN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Version fun de la critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 303 fois
3 apprécient

Neo Cosmic M a ajouté ce film à 10 listes Super 8

Autres actions de Neo Cosmic M Super 8