Mauvais comme une potatoe pas cuite

Avis sur Super Size Me

Avatar Rockoholic
Critique publiée par le

Un film contre la malbouffe. Ce n'est donc pas normal que j'en sois sorti en ayant qu'une envie: manger un Big-Mac.

Morgan Spurlock passe à côté de sa démonstration en menant une expérience qui ne mène à rien. Manger du cassoulet matin, midi et soir pendant 2 mois conduira au même résultat. Est-ce à dire que le cassoulet est mauvais pour la santé? Pareil pour la salade césar ou la tartiflette. Manger tous les jours la même chose est de toute façon mauvais alors quel interêt?

Le vrai problème est que le film se focalise quasi exclusivement sur l'expérience et ne va pas au fond de l'explication sur les causes profondes de l'obésité aux USA. Ce qui devrait n'être qu'une illustration devient l'élément central, rendant de fait la démonstration caduc.

On se retrouve donc à regarder un mec s'empiffrer pendant une heure et demi. C'est long, très long.
N'est pas Michael Moore qui veut (même Michael Moore a du mal à l'être la plupart du temps). L'art du documentaire à charge est délicat, Spurlock y va au bazooka. Raté et c'est bien dommage, le problème de l'obésité méritait un meilleur traitement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 524 fois
7 apprécient

Autres actions de Rockoholic Super Size Me