Pour les Spider-Fans (Comment mettre une saga en marche)

Avis sur The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

Avatar -Gor-
Critique publiée par le (modifiée le )

Passons les bandes annonces outrancières tant elles en montrent VRAIMENT trop...

Disons-le clairement, si vous êtes un fan de Spider-man de la première heure ("The Amazing Spider-Man") ou même des nouvelles versions ("Ultimate Spider-Man", dessins animées, etc) vous devriez prendre votre pied à trouver un max de références éparpillées ça et là...

Le film vient à peine de sortir, et plutôt que de trop en parler sachant que je ne saurais pas être objectif tant je me suis laissé prendre au jeu, je préfère vous lister ici quelques exemples, qui à ce stade ne sont pas vraiment des spoilers mais de pures clins d'oeil faits aux fans qui, de fait, peuvent imaginer la suite des aventures de l'Araignée :

- Felicia, l'assistante de Harry Osborn, à laquelle aucun nom de famille n'est attribué ni dans le film ni dans le générique mais dont on se doute qu'il s'agit de Felicia Hardy alias "Black Cat" ("Chatte Noire")

- Smythe joué par B.J Novak : S'agirait-t'il d'Alistair Smythe, alias L'anti-Araignée (Spider-Slayer) et inventeur travaillant pour le Caïd ?...
Toujours est-il qu'ici, Smythe a bien l'usage de ses jambes et ne se déplace pas en fauteuil roulant.

- Felicia.. Smythe... Peut-on par extension espérer voir apparaître Morbius dans les prochains films ?
Un élément de ce film pourrait le laisser croire...

- Ravencroft Institute : L'asile d'Arkham de l'univers Spider-man qui implique un nouveau vivier d'ennemis pour Spidey. Je rappelle que l'institut Ravenscroft renferme notamment... Carnage.
Ca pourrait faire mal...

- Dr Kafka, Le fondateur de l'Institut Ravencroft, qui est une femme dans la bd, est devenu un homme.

- L'évocation par Le Bouffon d'une alliance en nombre réduit contre Spider-man : comprendre ici que le prochain Spidey est bien parti pour mettre en scène les "Sinister Six" !

Info confirmée depuis car un film sur les "Sinister Six" devrait avoir lieu après "The Amazing Spider-man 3"
Membres à prévoir : Le Bouffon vert (ou le Super bouffon suivant comment on voit les choses), Le Vautour, Docteur Octopus, Rhino, Kraven le Chasseur et le Caméléon.

Chaque élément-clé de ces personnages est visible pendant le générique de fin.
Le glider du bouffon, une tentacule de Doc Oc, une aile du Vautour, la corne de Rhino, le symbole de Kraven, et le masque du Caméléon (même si la fumée pourrait laisser penser qu'il s'agit de Mysterio).
Et puis rappelons que Kraven et le Caméléon sont demi-frères donc...

SONY a d'ailleurs créée une vidéo-cachée, visible en passant par Shazam (Shazamez le morceau du générique "It's On Again" de Alicia Keys et vous verrez l'anim de générique de fin sans les crédits).

Par ailleurs...

Que dire d'Electro devenu un simple neuneu soupe-au-lait au dernier degré...
Rien.
Partons simplement du principe que le personnage a pour seul point commun avec celui de la bd de souffrir d'un très gros complexe d'infériorité.
L'Electro du film s'inspire d'ailleurs plus des versions Ulitmate (preuve en est avec le costume) que des versions des années 70.
Bref, il n'est là que pour faire avancer l'intrigue.
Un léger gâchis mais c'est le problème le plus courant des adaptations de bd au cinéma, alors autant faire avec...

Concernant le héros du film, on redécouvre enfin un Spidey plus arrogant que jamais, n'hésitant pas à se jouer de ses ennemis aussi bien verbalement que physiquement (cf. les scènes avec Rhino).
De plus, le film est visuellement impressionnant et mérite d'être vu sur grand écran tant les acrobaties du Tisseur sont ici sublimées.
Manichéen ?
Le film l'est peut-être un peu mais pas plus qu'un "Man of Steel" et pas moins que le Comic d'origine.

À mon sens, la vraie force de "The Amazing Spider-man 2" est d'arriver à transposer l'Univers pourtant si vaste de Spider-Man en un film.

Les studios MARVEL l'ont d'ailleurs bien compris avec leurs différentes franchises ("Iron Man" et autres "Avengers") : l'important est de contenter les fans originaux car c'est aussi par eux que passent le décryptage de leurs films.

En tant que fan, j'ai pu ressentir l'univers qui me plaît exister au delà d'un épisode. Au delà d'une simple histoire.
Cette adaptation est pour moi un pari réussi.

Il est donc certains que les profanes ou les non-aguerris au héros arachnéen risquent de s'emmerder voir de trouver le film complètement creux...
À tort.

EPIQUE !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1962 fois
18 apprécient · 5 n'apprécient pas

-Gor- a ajouté ce film à 3 listes The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

  • Films
    Cover De vignette à écran...

    De vignette à écran...

    Super-Héros, Justiciers, Anti-héros ou simples personnages de comic books, comic strips ou bandes dessinées... Ils étaient sur...

  • Sondage Films
    Cover Les meilleures suites de films

    Les meilleures suites de films

    Avec : La Planète des singes : L'Affrontement, The Dark Knight - Le Chevalier noir, 28 semaines plus tard, Kung Fu Panda 2,

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de super-héros

    Les meilleurs films de super-héros

    Avec : Watchmen : Les Gardiens, The Dark Knight - Le Chevalier noir, Batman : The Dark Knight Returns, partie 1, Batman : The Dark Knight Returns, partie 2,

Autres actions de -Gor- The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros