-Gor-

Homme, 37 ans | Facebook | Twitter
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Cinéphage Noctambule au Cerveau et au Coeur dédié à l'Image sous ses différentes formes...

Décryptage de Notation (Films (toujours en Vo) / Séries/ BD/ Livres/ Jeux) :


1/10 : Cette oeuvre n'existe pas, c'est inférieur à un sous-genre...

2/10, 3/10 : Grosse déception ou juste NUL, passé un TRÈS mauvais moment : à éviter à tout prix !

4/10 : C'est pas complément honteux mais j'ai eu le temps de me rendre compte que je m'ennuyais

5/10 : La moyenne : C'est très inégal mais l'intention était là

6/10, 7/10 : Pas un chef d'oeuvre mais quelques bonnes surprises

8/10 : Une expérience à faire et qui se distingue par une prouesse technique et/ou par son originalité

9/10 : La Note Maximale : Oeuvre Unique en son genre... dans le bon sens du terme.

10/10 : Mes coups de coeur ou Films cultes (Pas nécessairement un chef d'oeuvre)

Répartition des notes

  1. 4
  2. 20
  3. 42
  4. 95
  5. 172
  6. 239
  7. 369
  8. 299
  9. 89
  10. 348

Comparez votre collection avec -Gor-

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de -Gor-
Sondages de -Gor-
Critiques de -Gor-

Dernières critiques

Bande-annonce
7.5
« UUuun BoooOonheuuuUur maiiitriiisééÉ » (titre à chanter)

[[ ATTENTION ! ]] Nous sommes ici typiquement de le cas d'un film dont le plébiscite prématuré et la surexposition médiatique pourrait complètement ternir l'aura d'une œuvre pour son spectateur. Je recommande vivement d'éviter la (/les) bande(s)-annonce(s) montée(s) grossièrement, ne rendant absolument pas hommage au long métrage et, pire, gâche(nt) certains moments pourtant... Lire la critique de La La Land

2
Avatar -Gor-
10
-Gor- ·
Bande-annonce
4.9
Comment Descendre dans votre estime et dans vos intestins...

Le premier était percutant, étouffant et doté d'une tension à en rendre son spectateur claustrophobe. Ici : la tristesse absolue. Ca pue le film dont on a voulu étirer le concept. Les perso sont lisses à en mourir d'ennui, les rebondissements prévisibles un quart d'heure à l'avance et l'intrigue... Ha... mais peut-on seulement parler d'intrigue. Rien que le postulat de départ est à l'image du... Lire l'avis à propos de The Descent : Part 2

Avatar -Gor-
3
-Gor- ·
Mentions J'aime de -Gor-

Activité récente