Bande-annonce
Affiche The Doom Generation

The Doom Generation

(1995)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 12
  2. 18
  3. 39
  4. 89
  5. 184
  6. 478
  7. 930
  8. 774
  9. 331
  10. 113
  • 3K
  • 308
  • 2.2K

Jordan et Amy, deux ados punks et rebelles du fin fond des Etats-Unis, rencontrent au hasard d'une fête bien arrosée Xavier, un étrange individu qui va alors les impliquer dans une série de meurtres sanglants alors que des événements étranges vont les poursuivre, les plongeant petit à petit dans...

Casting : acteurs principauxThe Doom Generation

Casting complet du film The Doom Generation
Match des critiques
les meilleurs avis
The Doom Generation
VS
Bien avant Skins...

The Doom Generation. Par où commencer? J'ai beaucoup de choses à dire sur ce film. Il m'a surprise, décontenancée. The Doom Generation est un film qui claque, de par sa plastique : des couleurs sombres, violentes à la manière des lumières artificielles de néons ou de sex-shop, opaques, évoquant à la fois un monde technologique et surnaturel, une atmosphère apocalyptique, angoissante, comme les cauchemards, une tension sensuelle comme dans le songes, du gore comme dans les films de zombie, le...

13
Au sommet de l'incompréhension

Des scènes sanguinolentes jouissives, des acteurs caricaturaux mais finalement si vrais, des dialogues en or, des insultes & des répliques cultes, un monde chaotique, une nuit omniprésente, de la nostalgie, du cul, de l'absurde ! Autant de critères qui auraient pu faire de ce film un chef-d'oeuvre. En sachant qu'en plus de ça, il s'agit d'une réalisation d'Araki, on se demande : pourquoi ? Pourquoi un film si mince, si pauvre, si dénué de sens ? Aucun but, aucune expérimentation, aucune... Lire l'avis à propos de The Doom Generation

4 5

PostsThe Doom Generation

Critiques : avis d'internautes (39)
The Doom Generation
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
De l'absurde en toute beauté.

Dès la première scène, j'ai su que j'allais aimer le film. C'était obligé. "Heresy" de Nine Inch Nails en ouverture d'un film, c'est incroyablement dément, rebelle et cliché, mais c'est parfait. Quant à la fin, je suis restée assise en silence sur mon canapé. Non, il n'y a pas d'émotion à mettre là-dessus. C'était un silence contemplatif, attentif, vague, bref, un silence quoi, laissez-moi... Lire la critique de The Doom Generation

34 5
Avatar Eggdoll
7
Eggdoll ·
Araki, brother of doom

Contre toute attente, The Doom Generation est une belle surprise tant il évite, dumoins dans sa première partie, tous les clichés que son scénario laissait craindre. Ou plutôt, il embrasse ces clichés jusqu'à s’en faire un manteau de fourrure confortable, et qui lui va bien. Le film narre le bref parcours d’un trio de jeunes imbéciles mi-rebelles mi-dépressifs constitué au départ d’un couple :... Lire la critique de The Doom Generation

17 6
Avatar -Absalon-
6
-Absalon- ·
6$66

Après avoir écouté un avis de Durendal sur Gregg Araki, cela m'a donné envie de découvrir son oeuvre. J'ai donc commencé aujourd'hui avec The Doom. Je n'aime pas Rose McGowan, c'est physique. James Duval est un peu trop niais (il joue un rôle d'adolescent puceau donc on le pardonne) tandis que le troisième, un peu sauvage, un peu troublant, me rappelle certains amis. Il y a certaines choses dans... Lire la critique de The Doom Generation

5
Avatar Marine Laperiodebleue
8
Marine Laperiodebleue ·
Découverte
Critique de The Doom Generation par J. Z. D.

Je ne sais pas si ça me rassure vraiment mais je m'étais toujours tristement considéré comme le public cible de ce genre de film. J'aime l'errance, j'aime la drogue, j'aime bien le sexe aussi, les triangles "amoureux", j'aime les filles qui posent leurs cigarettes sur des lèvres trop rouges et puis j'aime aussi les films de ce genre, quand on se perd dans un second degré de parodie - ici, il... Lire la critique de The Doom Generation

18 25
Avatar J. Z. D.
5
J. Z. D. ·
Doom-like

Transgressif, saignant, acidulé, pop-cul... Une beigne de malade pour un gamin de 15 ans. Formidable scène de Quick-e-Mart. En revoyant ce road-movie entre éros et thanatos, mon premier réflexe, idiot, a été de trouver que ça avait vieillit. En fait, non. C'est moi qui ai pris un petit coup de vieux et Araki pose toujours les bonnes questions: est-ce que tu l'as déjà fait à trois? est-ce que tu... Lire la critique de The Doom Generation

11
Avatar Marius
8
Marius ·
Toutes les critiques du film The Doom Generation (39)
Bande-annonce
The Doom Generation
Vous pourriez également aimer...