Avis sur

The Drifting Classroom par Chaton_Marmot

Avatar Chaton_Marmot
Critique publiée par le

Quel bordel. Comme si ne garder que le cadre de cette "école emportée" pour transformer le manga d'horreur en film pour enfants ne suffisait pas à retirer son intérêt à cette histoire nihiliste et malsaine, le scénario, la mise en scène et la direction d'acteurs sont lamentables. Obayashi n'est certes pas reconnu pour le réalisme du jeu de ses comédiens (ni pour celui de ses effets spéciaux, ce qui ne me rebute pas du tout) , mais il semble ici que la réalisation ne vise qu'à souligner les limites des enfants et de l'acteur américain adulte (pour une raison que je ne peux supposer que financière, la moitié des dialogues sont en anglais car le récit se déroule dans un établissement international).
Se répètent des scènes de cataclysmes consistant à agiter la caméra pendant cinq minutes en filmant des décors mal éclairés à travers un filtre bleu en faisant tomber du sable... Ne sachant vraiment pas à quel genre il appartient, le film nous montre quand même un adulte sombrant dans la folie et s'armant d'un canif pour menacer de tuer des élèves, avant de se faire ébouillanter et défigurer par un plat de spaghettis... Puis un gosse joue avec une sorte de gentil extra-terrestre ressemblant au drone qui tombe sur la planète Hoth dans l'Empire contre-attaque... Et qui se transforme plus tard en cafard géant sorti d'un épisode de Spectreman.
Je suppose qu'avec le bon état d'esprit (sûrement celui d' Obayashi), tout ça doit être drôle, mais je l'ai trouvé très ennuyeux, trop mal foutu et plus assez fou pour un film de ce réalisateur, qui deviendra de plus en plus sage au fil des ans apparemment.
J'oubliais de mentionner l'inestimable comme toujours, contribution de Joe Hisaichi à la musique bien neuneu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 118 fois
2 apprécient

Chaton_Marmot a ajouté ce film à 1 liste The Drifting Classroom

  • Films
    Cover ZARBI EIGHTIES

    ZARBI EIGHTIES

    On peut affirmer sans risque que les années 1980 étaient les plus stylistiquement dépravées de l'histoire de l'humanité. Pour...

Autres actions de Chaton_Marmot The Drifting Classroom