Le film finit rapidement par s'enliser dans une histoire très banale que l'on a l'impression d'avoir

Avis sur The Final

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Premier long-métrage pour Joey Stewart qui s'est attelé à un torture-porn dont la seule originalité est que les tortionnaires sont tous des adolescents. Terminé les couples vicelards ou le psychopathe de service, ici la moyenne d'âge est de 18 ans environ et ils s'en prennent à des étudiants de leur âge et de leur école (ou de leur classe). Ces derniers sont marginaux, harcelés par les plus populaires de leur lycée, ils ont été les souffre-douleur de ces derniers et ont décidé de le leur faire payer très cher. L'idée de base était intéressante, mais faute d'avoir un scénario à la hauteur, The Final (2010) finit rapidement par s'enliser dans une histoire très banale que l'on a l'impression d'avoir déjà vu et revu.

http://qr.net/ivn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 279 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RENGER The Final