Avis sur

The Final par Djellal

Avatar Djellal
Critique publiée par le

Cela commence comme un bon film d'horreur-torture pour finir comme un très mauvais téléfilm du samedi soir après 23h.

L'idée de base est plutôt pas mal, on a qu'une hâte c'est de les voir torturer leurs petits camarades qui sont vraiment trop méchants avec eux! Les protagonistes sont d'une caricature affligeante des bitchs obsédées par leurs apparences physiques, aux footballeurs crétins et immatures qui cachent leur homosexualité refoulée, en passant par le black cool qui aime tout le monde, les acteurs restent parqués dans leur catégorie jusqu'à la fin du film.

Outre ce détail ennuyeux mais qui, au final, n'est pas si dérangeant, c'est la partie torture qui est plutôt légère. Alors qu'on s'attendait à une boucherie, les (anti-)héros passent leur temps à justifier le fait d'avoir kidnapper leurs camarades au lieu de leur donner la leçon qu'ils méritent. Et puis pourquoi en capturer vingt si ce n'est pour en torturer que 6 au final?

Le film manque cruellement d'envergure à partir de ce moment là, s'essayant à la torture psychologique plus qu'à la torture physique, les mutilations sont plus psychiques que physiques (sauf pour quelques uns...) et surtout trop peu nombreuses.

Le cafouillage entre l'équipe à l'intérieur et celle de dehors joue beaucoup aussi dans l'incompréhension du film. Il faut juste se rappeler que le personnage principal parle à 3 jeunes au début en leur parlant d'un plan et qu'on revoit ses 3 jeunes plus tard à la cafétéria regardant les échanges entre les deux groupes. Pourquoi leur avoir donné le même costume? Et pourquoi ne pas avoir été plus clair sur les deux équipes là-dessus dès le début? Du coup, on se demande à chaque scène dans la forêt comment ils font pour sortir de la maison et surtout QUI surveille les prisonniers?

On a une forte empathie pour ces jeunes qui ont souffert par le passé des actions de leurs camarades, on a qu'une envie c'est de les voir prendre leur vengeance, sur des gens, qui clairement ne comprennent pas d'autre chose que la violence (morale ou physique). Dommage que l'ambiance retombe comme un soufflet et les héros deviennent de moins en moins charismatiques au fil des minutes. A la fin on a qu'une envie, c'est qu'ils crèvent tous, pour qu'enfin ce maudit film se termine.

Bref, c'est naze!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 401 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Djellal The Final