Bande-annonce
Affiche The Grand Budapest Hotel

The Grand Budapest Hotel

(2014)

The Grand Budapest Hotel

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 72
  2. 119
  3. 329
  4. 646
  5. 1633
  6. 4414
  7. 12618
  8. 21380
  9. 12344
  10. 3975
  • 58K
  • 6.9K
  • 7.7K

Les tribulations de M. Gustave, concierge d'un hôtel et de son protégé durant l'entre deux guerres où l'Europe est en plein bouleversement.

Casting : acteurs principauxThe Grand Budapest Hotel

Casting complet du film The Grand Budapest Hotel
Match des critiques
les meilleurs avis
The Grand Budapest Hotel
VS
Le maître d'hôtel.

Wes Anderson me fait un peu penser à des mecs comme Tim Burton ou Quentin Tarantino. Des cinéastes aux univers immédiatement reconnaissables, et qui s'y tiennent coûte que coûte. Alors du coup, au bout d'un moment, il n'y a plus aucune surprise et nous savons déjà ce que nous allons voir avant d'entrer dans la salle. Mais si l'on a du bol, cela ne nous empêchera pas de prendre un véritable plaisir, un peu comme si nous retrouvions un bon copain autour d'un bon dîner ou d'une bonne bière....

74 16
La vie à coté.

Dès le début, on sait que l'on aura affaire à un film qui en impose esthétiquement, tant tout ce qui se trouve dans le cadre semble directement sorti du cerveau de Wes Anderson, pensé et mis en forme par lui dans une sorte de contrôle absolu - et c'est indubitablement ce qui me plaît chez les esthètes de son genre, mais c'est aussi une limite, quelque chose qui bloque considérablement l'envolée du film. Je trouve le film incarné, mais de peu, juste comme il faut, bien aidé par son casting... Lire la critique de The Grand Budapest Hotel

76 11
Critiques : avis d'internautes (626)
The Grand Budapest Hotel
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les années 30 dans un film de 2014

Un très bon thriller comique avec ses personnages hauts en couleurs, son casting démentiel (c'est le DVD qui le dit) avec Ralph Fiennes dans le rôle de Gustave H., le concierge-chef, mais aussi Owen Wilson, Bill Murray, Jude Law, Willem Dafoe..., ses situations comiques inspirés du cinéma burlesque et sa mise en scène très étrange qui correspond tout de même au charme du film, et du cinéma de... Lire l'avis à propos de The Grand Budapest Hotel

3
Avatar MatsaJapan
10
MatsaJapan ·
Découverte
Mendl's là

Oooouhhh, c'est si beau, si fin, ciselé, doux et acidulé, c'est du Mendl's. D'ailleurs, ce n'est pas un hôtel sur l'affiche, c'est un gâteau presque. Comme ça s'ouvre tout seul avec une surprise dedans et pleins de couleurs avalées avec gourmandise. Comme ce dandy est magnifique avec son air de panache et sa coupe de vin presque sentis par nos narines, et cette pichenette mélancolique, et cette... Lire l'avis à propos de The Grand Budapest Hotel

110 16
Avatar drélium
7
drélium ·
Le double fond de l’air est frais.

Lorsque Wes Anderson s’est essayé il y a quelques années à l’animation, cela semblait tout à fait légitime : avec un tel sens pictural, de la couleur et du réaménagement du réel, il ne pouvait que s’épanouir dans ce format. Après la parenthèse enchantée et insulaire de Moonrise Kingdom, le voilà aux prises avec l’Europe, son histoire trouble et la terrible envie de donner de l’ampleur à ses... Lire la critique de The Grand Budapest Hotel

176 18
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Sévices compris

Avant la séance, je vends des livres chez Gibert, ça pue, c’est long. Avec ce que je gagne, je m’achète deux livres de poche. Devant le cinéma, je ne sais pas où j’ai foutu ma carte étudiant, je paye 9.90, ça a intérêt à être bien. Il fait froid, je n’ai plus d’argent. Je m’installe, ça pue, c’est long. 5 minutes avant le début de la séance, trois femmes me demandent de me décaler et... Lire la critique de The Grand Budapest Hotel

141 19
Avatar Obstiné
10
Obstiné ·
Bonjour, Wes Anderson

Voilà : The Grand Budapest Hotel est mon premier Wes Anderson. Alors un grand homme (enfin, l’un de mes éclaireurs, désolé je ne sais plus qui est cette fabuleuse personne [Edit : Il s'agit du fabuleux PFloyd, honte à moi de ne pas l'avoir reconnu dans ces sages paroles]) a dit un jour « Si tu ne connais pas Wes Anderson, c’est du 50/50. Soit tu adores, soit tu détestes ». Ben voilà, je plains... Lire la critique de The Grand Budapest Hotel

59 4
Avatar Embrouille
9
Embrouille ·
Toutes les critiques du film The Grand Budapest Hotel (626)
SéancesThe Grand Budapest Hotel
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour The Grand Budapest Hotel
Bande-annonce The Grand Budapest Hotel
Vous pourriez également aimer...