Probablement le meilleur film de 2006

Avis sur The Host

Avatar Gaor
Critique publiée par le

Fusion improbable et quasi parfaite de l'entertainment et du film politique, à niveaux de lecture multiples. Bong Joon-ho, ça commence à le gaver d'avoir les ricains sur le dos depuis plus de soixante ans. Et ça le gave encore plus que son gouvernement s'écrase et se fasse dicter ce qu'il doit faire en cas de crise. Alors il féconde une rivière locale avec un éjaculat yankee pour engendrer un monstre grotesque dont on ne vient à bout que par la révolte et la désobéissance prolétariennes. Avec ce burlesque propre au cinéma sud-coréen récent qui consiste à faire exploser de rire, par l'outrance cabotine d'acteurs magnifiques, une seconde après avoir dégluti pour libérer sa gorge serrée par l'émotion suscitée par le drame, le sang et les larmes. Dévoiler un monstre parabolique dès les premières minutes du film, dans son intégralité et en pleine lumière, dynamiter ainsi les codes du genre tout en me tenant en haleine pendant deux heures avec cette histoire folle qui zigzague entre violence crue, émosssion et surréalisme hilarant : je me lève et j'applaudis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3536 fois
97 apprécient · 5 n'apprécient pas

Gaor a ajouté ce film à 1 liste The Host

Autres actions de Gaor The Host