Et vous ? Iriez-vous sauver votre enfant de cette créature ? Une excellente surprise monstrueuse.

Avis sur The Host

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Il s'agit du dernier film asiatique que j'ai eu l'occasion de voir pour mon université mais c'est aussi le dernier. Maintenant, il faudra que je les cherche et que je les regarde moi-même en trouvant du temps libre, plus grâce à ma FAC. Bref, je ne savais rien de ce film mais je m'attendais à un long-métrage assez réaliste, comme la plupart de ceux que j'ai découvert avant lui. Finalement, c'était quelque chose de nouveau et qui m'a bien beaucoup plu, un film fantastique pour changer un peu et non un film d'horreur comme le dit Senscritique (malgré quelques scènes qui ferait croire le contraire).

  • Positif

Personnages: Park Gang-Du (Song Kang-ho) est un homme stupide qui ne sait rien faire correctement mais c'est un très bon père qui est prêt à tout pour sauver sa fille, malgré sa stupidité. Park Hee-Bong (Byeon Hee-Bong) a du mal à supporter son fils qui n'arrive pas à l'aider correctement au snack mais la famille est importante pour lui, surtout ses enfants. Hyun-Seo (Ko Ah-Seong) est une jeune collégienne qui ne se plaint pas de sa vie mais espère en avoir une meilleure en compagnie de son père. C'est une enfant attachante qui aide les plus petits que soi lorsqu'il le faut, elle est attachante et on a pas envie de la voir mourir. Park Nam-Il (Park Hae-Il) est un homme prétentieux qui pense toujours avoir raison sur tout mais il sait se rendre utile lorsque cela s'avère nécessaire, même si son cerveau semble un peu lent pour avoir mis autant de temps avant d'avoir cette idée. Park Nam-Joo (Bae Doona) est une jeune archère très talentueuse et elle se rend un petit peu plus utile que ce qu'on l'en pense. Mais, il est vrai qu'elle est le personnage le moins utile de toute la famille. Se-Joo (Lee Dong-Ho) est un jeune orphelin qui a perdu son grand frère à cause de cette créature, il s'allie à Hyung-Seo quia décidé de le protéger de cette créature.

Chaos: Je ne dirais pas que c'est un monde apocalyptique mais on voit bien que cette créature cause beaucoup de chaos à l'avenir. C'est logique, quand on voit une créature bizarre et jamais vu de ce genre, c'est très rare que ça finisse bien pour quelqu'un. Et inventer un virus qui contamine les humains marche bien aussi, ça doit être de ça que la dernière trilogie de «La Planète des Singes» a du s'inspirer.

Créature: Elle n'a pas vraiment de nom et ce n'est pas gênant mais elle est bien faite pour l'époque, même si on a déjà vu plus beau avec «Le Retour du Roi» la même année. C'est sûrement un poisson qui a subi une mutation avec ce produit chimique par accident. En tout cas, on croirait voir une illusion au début, puis une créature très bien faite, on ne peut pas s'en plaindre.

Histoire: C'est l'histoire d'une famille qui ont perdu leur plus jeune membre, à cause d'une créature génétiquement modifiée, mais qui a décidée de partir à la recherche de cette enfant après avoir reçu un appel de celle-ci. C'est une histoire intéressante qui donne envie d'en savoir plus sur la suite pour savoir si ils vont réussir à la retrouver et à la sauver.

Mise en scène: De ce coté, c'est une réussite et ça se voit bien. Hormis le coup des couleurs vives au début et des couleurs grisâtres après le passage de cette créature, les décors et les plans choisis arrivent à nous raconter quelque chose ou à décrire les personnages. Même les ralentis arrivent à jouer un bon rôle.

Introduction: Le long-métrage démarre avec un scientifique et son patron qui discutent de jeter un produit dans le lavabo et donc, dans le fleuve. Ça nous introduit directement le problème et ça nous donne envie de voir la suite des événements pour savoir comment va se terminer cette histoire.

Jeu d'acteur: Il est très convaincant dans son ensemble, les personnages principaux sont très investis dans leurs personnages et ils s'assument dans leurs personnages, surtout Song Kang-Ho. Aussi, Ko Han-Seong et Lee Dong-Ho se débrouillent plutôt bien pour des enfants.

Fin: C'est une fin surprenante pour le spectateur, triste pour nos personnages mais c'est une fin cohérente. Même si ce n'est pas la fin qu'on attendait, c'est la fin la plus logique possible vu ce qui s'est passé avec la créature.

Tension: Elle est très réussie, il m'est arrivé d'avoir quelques frissons avec certaines apparitions de la créature et on a souvent peur pour les personnages qui sont près de cette créature, surtout Hyun-Seo qui la voit assez souvent.

Musiques: Elles ne sont pas de toute beauté mais elles réussissent à s'adapter en fonction de la situation qui a lieu à l'écran. Donc, elles sont oubliables mais on les remarque lorsqu'une situation a lieu à l'écran.

  • Négatif

Tables: Alors, à un moment, Park Gang-Du doit apporter une assiette de calamar frit pour la table 4. D'accord mais comment peut-il apporter du calamar à une table qui n'existe pas ? Il apporte ça à un emplacement d'aire de pique-nique au bord d'un fleuve. Ou alors, dites le noms du client ou «la personne là-bas»au lieu de parler de table. Je sais que ce n'est qu'un détail mais c'est le genre de détail qui me turlupine quand je fais attention.

Avenir: Une chose qui n'a pas été faite et que l'on regrette à la fin, c'est qu'on ne sait pas ce que deviennent Park Nam-Il et Park Nam-Joo. Ça aurait été bien de savoir ce qu'ils sont devenus depuis ce qui est arrivé à cette créature, on sait déjà ce que devient Park Gang-Du mais ça aurait été mieux de le savoir pour tout le monde, vers la fin. On a même pas assez d'indices pour se faire une idée de ce qu'ils sont devenus.

Ridicule: Attention, les acteurs sont bons dans leurs rôles mais parfois la situation fait ridicule. Pendant le deuil des victimes, la famille exagère un peu dans la détresse et la tristesse. Je veux bien que la famille pleure toutes les larmes au point d'être désespérée mais là, ça peut en devenir drôle à ce niveau là.

Bruits: Ce n'est pas pour faire la mauvaise langue mais les bruits de pas de la créature font un peu faux au ralenti. Je ne saurais pas dire pourquoi mais les bruits font un peu faux. Après ce n'est qu'un détail qui ne gâche pas le long-métrage, surtout que ce ralenti n'a lieu que pendant trois secondes.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Morts: Il y a deux morts essentielles dans ce long-métrage, celle de Hee-Bong qui est triste et qui est une bonne manière de montrer à ses enfants qu'ils doivent se débrouiller tout seul à partir de maintenant, il n'allait pas toujours être là pour assurer leurs arrières. C'est un combattant qui n'a pas froid aux yeux, c'est pour ça que sa mort est aussi belle. Et il y a la mort de Hyun-Seo qui est très triste pour Gang-Du et pour le spectateur. Sa mort est tragique, on s'attendait à la voir ouvrir les yeux pour, au moins, dire adieu à sa famille avant de mourir, quelle tristesse. Bref, de belles morts assumées et qui ont toutes les deux un rôle à jouer.

Strabisme: On remarquera que le médecin américain a un strabisme, ça veut dire qu'il a un œil qui regarde dans une autre direction alors que l'autre regarde dans la direction qu'il souhaite. Certains penseront sûrement que c'est un bon moment pour se moquer mais bon, ce n'est pas mon cas. C'est triste pour lui de voir qu'il a un strabisme, mais ce n'est pas grave et ça ne l'empêche pas de bien jouer son rôle, alors tout va bien.

Prisonniers: A ceux qui se demandent pourquoi cette créature garde des prisonniers dans une fosse, c'est pour pouvoir manger si il a faim. On ne sait pas à quelle point cette créature est intelligente mais je pense qu'elle l'est suffisamment assez pour capturer des personnes et les garder pour manger. Elle ne peut pas tout le temps chasser au bord du fleuve parce qu'il est souvent désert depuis qu'on l'y a vu la première fois.

Masturbation: Non, vous ne rêvez pas, Gang-Du se masturbe bien dans une scène pendant qu'il est en train de dormir. Je ne dirais pas que c'est une bonne chose mais, quand on rêve, c'est notre inconscience qui nous fait rêver en dormant. Alors, si il se met à rêver de quelque chose qui le fait agir comme ça, c'est pour une raison qui ne regarde que lui dans sa tête. Et puis, on peut rêver de tout et de n'importe quoi.

Survie: Voir deux gamins qui volent un snack n'est pas honnête mais ce sont deux enfants sans-abri qui font ce qu'ils peuvent pour survivre. Avec ce genre de créature dans les parages, ce n'est pas étonnant qu'ils en profitent pour voler de la nourriture, pour pouvoir manger et vivre plus longtemps.

Lags: On a eu un ou deux lags pendant la projection, rien de bien dramatique mais c'est dommage de voir l'image et le son s'arrêter pendant une seconde. Après, ce n'est pas grave et j'ai juste à retrouver un autre DVD de ce long-métrage en meilleur état mais c'est un petit peu gênant.

Au final, c'est une excellente découverte qui m'a fait plaisir mais je comprends que certains peuvent être déçus. Quand Senscritique nous vend ce film comme un film d'horreur pour deux ou trois scènes alors que c'est plutôt un film de monstres, je peux comprendre la petite déception dans vos yeux. Mais, on a de bons personnages qu'on a pas envie de voir mourir (sauf peut-être un), un univers qui a su bien se développer comme il se doit et une mise en scène bien maitrisée. Ce n'est pas le ridicule assumé des acteurs ou le fait de ne pas savoir ce que deviennent tous les personnages à l'avenir qui va m'empêcher d'adorer ce film. Personnellement, j'ai beaucoup aimé et je pense le revoir à nouveau à l'avenir, mais je ne le recommande pas à tout le monde, sauf si vous aimez les films fantastiques et de monstres.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 329 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de FloYuki The Host