Sainte-Cinéphilie et le tapis moquette volant

Avis sur The Killer

Avatar OVBC
Critique publiée par le

La première fois que s'ouvrait ce film devant moi, cela faisait quatre heures que j'étais sur mon siège pour une soirée John Woo. Broken Arrow m'était passé dessus. Le syndicat du crime 2 m'était passé dessus. J'avais le logo de la firme imprimée sur mon cul tellement j'étais moulé dans mon siège. Et puis, il y a eu The Killer en VF.

Ce qui frappe d'emblée, c'est l'obsolescence du film. Le film a pris un coup de vieux mais qui, de mon avis, n'est pas du tout disqualifiant. Au contraire, cela ajoute à une atmosphère à la fois vintage et poncive. Bah oui ! On ne regarde pas The Killer, Mickey ou Dumbo, pris dans le feu de l'action, sous les balles et les cadavres, pour faire plaisir à Sainte-Cinéphilie.

Sainte-Cinéphilie est en vacances.
Sainte-Cinéphilie est au placard.
Et, en même temps, c'est Sainte-Cinéphilie sous nos yeux. Priez pour nous.

Non mais ! Quand il nous arrive de redoubler d'attention pour ce film couru d'avance, typique des productions HK, l'humour et la dynamique sont au rendez-vous. Et qui dit rendez-vous, dit les mains en l'air. J'avais les mains en l'air dans la salle, je gênais pourtant les autres derrière. je levais les mains parce que c'était moi qui sentais le fennec avec ma Sainte-Cinéphilie roulée sous les aisselles. Oh oui, mes frères, louez- la. Elle se trouve là aussi, parmi nous, Ô Sainte-Cinéphilie.

Avec Mickey et Dumbo.

Je dois avouer que la VF ajoute une couche à ce qui reste encore dans ma mémoire, un moment inoubliable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
2 apprécient

OVBC a ajouté ce film à 1 liste The Killer

Autres actions de OVBC The Killer