La fin d'un règne peut en cacher un autre…

Avis sur The Little Stranger

Avatar annaakhma
Critique publiée par le

Angleterre, 1947, de retour dans sa ville natale, un jeune homme, docteur de profession, s'immisce dans la vie et dans la demeure d'une vieille famille aristocrate sur le déclin.
L'ambiance de la demeure (victorienne) semble figée à la belle époque, au temps de la splendeur de la famille, mais les papiers peints sont surannés et les murs décrépis faute d'argent.
Des bruits étranges se font entendre et des graffitis apparaissent sur les murs.
Un spectre semble hanter l'immense bâtisse dans laquelle bat le cœur de l'histoire.
Une sorte de revanche sur une aristocratie en fin de course, un regard aiguisé sur la différence des classes sociales bousculées par les deux grandes guerres mondiales.
Attention, la fin d'un règne peut en cacher un autre…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 465 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de annaakhma The Little Stranger