Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche The Lobster

The Lobster

(2015)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 103
  2. 187
  3. 395
  4. 766
  5. 1607
  6. 3331
  7. 5998
  8. 5226
  9. 1766
  10. 399
  • 20K
  • 1.8K
  • 8.6K

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, elle sera transformée en l'animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s'enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

Casting : acteurs principauxThe Lobster

Casting complet du film The Lobster
Match des critiques
les meilleurs avis
The Lobster
VS
L'amour est une chienne pour l'homme

Sus aux célibataires et sus aux veufs ! Voilà donc que la société ne tolère plus les gens seuls, s’ingéniant désormais à recaser manu militari les âmes en peine, esseulées ici bas. Celles-ci, envoyées dans des hôtels transformés en clubs de rencontres (forcées), ont 45 jours pour trouver chaussure à leur pied sous peine d’être transformées en animal de leur choix. Un chien par exemple, ou un poney, ou un perroquet, ou même un homard… Voilà pour le pitch de départ, assez gonflé, très...

46 2
Homard m'a tuer

Prometteur prologue en plan séquence – avec femme, montagnes, route, voiture à l’arrêt, bruine, pré avec ânes, balai d’essuie-glaces, pare-brise et arme à feu. Puis le passage au noir, un titre décalé et de réels espoirs surréalistes. Vite déçus. Le récit tourne rapidement à la dystopie, presque ordinaire (on reviendra sur ce « presque »), pas vraiment dystopique d’ailleurs, plutôt symbolique, comme une image vaguement fantasmée de notre monde. La difficulté (et... Lire l'avis à propos de The Lobster

111 27
Critiques : avis d'internautes (305)
The Lobster
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'aveuglement des sentiments

Etre seul ou être en couple. Question intransigeante, qui mérite un sacrifice peut être définitif. Mais est-ce que cela en vaut vraiment la peine ? Dans son questionnement dystopique où les célibataires ont 45 jours pour retrouver l’amour sous peine d’être métamorphosés en animaux de leur choix, Yorgos Lanthimos cultive sa singularité, son style à la fois rigolard et grinçant, émouvant et... Lire la critique de The Lobster

240 13
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Lapin mécanique

Je partais avec un sentiment assez contrasté avant de voir ce Lobster, à l’image de mon expérience de deux autres films de Lanthimos, enthousiasmé par Canine et rebuté par Alps, le cinéaste grec réalise donc son projet à l’international avec une accroche pour le moins originale et folle. D’ailleurs... Lire la critique de The Lobster

73 6
Avatar JimBo Lebowski
5
JimBo Lebowski ·
Sans couple, point de salut

Il y a quelque chose de rassurant dans le constat qui est fait qu'en 2015, on peut toujours produire et réaliser des films au scénario original, voir que le public y adhère et que des acteurs connus sont prêts à mouilleur leur chemise sans avoir nécessairement le gros cachet qui va avec. C'est ce qui s'est passé pour Colin Farrel, arrondi et empâté par une bonne dizaine de kilos dans le bidon... Lire la critique de The Lobster

53 8
Avatar -Ether-
8
-Ether- ·
L’amour est plus froid que la mort.

Dans un monde à peine futuriste, la société ne tolère plus les célibataires. Ceux-ci sont donc arrêtés et parqués dans un centre spécialisé et luxueux, dans lequel ils auront 45 jours pour rencontrer un(e) prétendant(e) parmi les pensionnaires sous peine de se faire transformer en l’animal de leur choix. David (Colin Farell) entre dans l’un de ces pénitenciers hôteliers. Il coche la case «... Lire l'avis à propos de The Lobster

3
Avatar JanosValuska
2
JanosValuska ·
Découverte
« La mort est la sœur de l’amour »

« Ce n'est pas le rince-doigts qui fait les mains propres ni le baise-main qui fait la tendresse ». Voilà à quoi me fait penser ce film : le conformisme décrié par Léo Ferré dans sa Préface, en 1956. Pour paraphraser l’artiste, je dirais que dans The Lobster, l’amour est concentrationnaire, dans les deux camps. Car dans la société qui nous est décrite par Yorgos Lanthimos, et qui... Lire la critique de The Lobster

87 11
Avatar socrate
8
socrate ·
Toutes les critiques du film The Lobster (305)
SéancesThe Lobster
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour The Lobster
Bande-annonce The Lobster
Vous pourriez également aimer...