Enfant du Soleil, tu parcours la terre, le ciel, cherches ton chemin, nique la vie c'est ton destin

Avis sur The Lost City of Z

Avatar Tom Ptj
Critique publiée par le

On va aller droit au but dans cette critique, parce que j'ai pas trop le temps de niaiser. Donc l'histoire c'est le croisement entre Brad Pitt et Tom Hardy qui veut tout faire pour trouver une cité antique en pleine Amazonie dont nul n'a entendu parlé, et il est prêt à tout pour ça, au dépend de sa famille, qui même s'il n'est jamais chez lui ne cesse de s'élargir (je crois il s'en bat les steaks que sa meufs se tape toute l'Angleterre mais passons...). C'est donc une histoire vraie sur cet explorateur du début du XXème siècle (les deux croix comme ça ça veut dire 20 en chiffres romains hein, je dis ça pour les 2000 notamment, on sait jamais...) et sur sa vie plutôt banale (lol). Là dessus l'histoire est donc plutôt bien écrite parce que c'est pas évident de faire rentrer toute une vie dans un film (demandez à Fincher (oui j'aime pas Benjamin Button z'allez faire quoi ?! (s'il vous plaît me faites pas mal s'il vous plaît))), mais en même temps ya beaucoup de longueurs même si c'est ultra dense. C'est étonnant d'ailleurs puisque le film alterne entre passage à Londres avec la mif dans le terter, séjour dans la jungle terrible jungle ou bien vacances dans la Somme, destination prisée entre 1914 et 1918, je ne comprend toujours pas pourquoi, c'est pas si fou comme endroit (encore pour vous les 2000, c'est une boutade évidemment. Je ne sais pas si vous avez entendu parlé de la première guerre mondiale, mais je faisais référence à ça ici. Et d'ailleurs pourquoi je m'adresse aux 2000 il doit y en avoir aucun qui lis ça (si ils savent lire, fait non prouvé actuellement). Et si toi Jérôme, 16 ans, tu te sens rabaissé par mes remarques, sache que je n'y peux rien si le combo Canada Goose X Stan Smith X Nekfeu X Thrasher m'est fatal, au pire dis toi que je mourrai théoriquement 2 ans avant toi), et du coup (oui fallait s'accrocher la phrase n'était pas fini. Tag un pote qui est remonté relire le début de la phrase.) ça pourrait être super dynamique mais c'est tout de même assez lent, avec très peu de scènes rythmées (scènes aussi appelées scènes d'action dans la profession. C'est clair que j'aurais bien kiffer voir un Vin Diesel passer en ski sur les cimes amazoniennes au dessus de la tête de Charlie et Robert), à la limite du chiant (Silence ayant franchi cette limite si vous voulez un repère...).
Après bah j'ai pas grand chose à dire, la réalisation n'est pas monstrueuse mais ya quelques plans intelligents et des bons choix de mise en scène, les acteurs ne posent pas de problème et vu que les personnages sont tirés de la réalité leurs actes et leurs décisions restent crédible, t'as pas v'là les clichés pour justifier tout ce qu'ils font comme c'est souvent la cas. Bon après Fawcett (le protagoniste explorateur) a la fâcheuse tendance à te sortir des discours dès qu'il parle, ce genre de monologue avec une musique entraînante derrière, où genre dans le film de guerre ça donne envie à tout le monde de partir au front, l'art de la rhétorique Denis ! Mais les relations entre les personnages sont trop survolées et pas assez intense, la démence du mec pour sa cité paumé serait censé le faire passer pour un connard qui sacrifie sa famille pour de la poterie mais ça reste toujours le héros bad ass grand humaniste et sauveur de bébé phoque.
James Gray a aussi choisi de faire passer à travers les paroles des personnages des petits messages sur la société actuelle, donc ça passe bien pour Fawcett qui découvre que les indigènes sud américains sont tout aussi avancés que les orientaux, mais tout ce qui est messages féministes de la meuf et bah ça sonne vraiment comme des idées placées là juste pour dire "moi aussi je suis féministe" et ça reviens à juste dépeindre la société de cette époque en montrant la non égalité homme femme mais sans vraies idées derrière tout ça.
Du coup (et oui c'est déjà fini, j'ai pas fait grand chose à part insulter les 2000 gratuitement), c'est un bon film, techniquement très propre, avec une histoire intéressante surtout qu'elle est tirée d'un bail irl, mais tout de même très lent, et sans vrais délires qui sortent de l'ordinaire. Enfin genre le 3 T de Télérama je le comprend pas du tout, c'est un film assez classique au final, surtout qu'il y a pleins de trucs métaphorique pas assez exploités mais juste casés parce que c'était stylé genre "tu la vois la jungle dans le miroir, tu la trouves jolie la jungle ?". Bon après je suis content parce que y a Ian McDiarmid ça fait plaisir de le revoir cet enculé il a buté Mace Windu (Jean-Michel Logique). Nique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 322 fois
Aucun vote pour le moment

Tom Ptj a ajouté ce film à 1 liste The Lost City of Z

Autres actions de Tom Ptj The Lost City of Z