👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

The Outsider est proche de ce qu'a donné le Mute de Duncan Jones, un film ambitieux mais inabouti.

Je m'explique.

On est sur quelque chose d'esthétiquement pas mal, même plus que ça, soyons clair, le cadre est magnifique, la photographie est ce qu'il y a de mieux dans ce film, c'est le gros point positif. L'entrée en matière est efficace, elle met rapidement dans l'ambiance, c'est réussi, ça sera un bon film Yakuza, à base de tatouages de carpes, de doigts coupés, dans un Osaka post-guerre où deux clans vont s'affronter, YES c'est bon ça. Rien d'original mais ça fait le job jusqu'à là.

Le Gaijin balancé dans ce scénario, porté par un Jared Leto glacial, est plus que pertinent, en même temps c'est le bon Jared, je suis rarement déçu de lui. On est aussi sur des dialogues à 80% en japonais (j'ai compté, chiffre véridique de l'INSEE), les acteurs asiatiques dans l'ensemble, campent bien leurs rôles notamment Tadanobo Asano (que j'avais déjà vu dans le cultissime Zaitochi et surement ailleurs. A voir si vous l'avez pas vu !), rien à dénoter de ce côté là.

Mais... Le vrai problème c'est le scénario.. Putain ! NON. Pourquoi ?
Il y avait tout, tout était là pour nous pondre LE 2e gros film porteur de Netflix après Okja, pour arrêter d'entendre les jérémiades...
Sincèrement, que le scénario ne soit pas original ce n'est pas un problème, ça passe toujours dans un film léché et esthétique, voyez Winding Refn, mais on veut du sang quoi ! C'est un film de Yakuza, on reste totalement sur notre faim, c'est d'une frustration extrême, il manque cette saveur de violence jouissive, cette accélération dans le scénario, cette chose qui rendrait le film quasi-exceptionnel ou du moins excellent.

Mais non ...
Ma note de 7 est plus proche d'un 6.5 que d'un 8, mais bon, je peux pas me résoudre à descendre plus bas.

UbuProfane
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleures productions Netflix (films/documentaires)

il y a 4 ans

20 j'aime

3 commentaires

The Outsider
UbuProfane
7
The Outsider

On y était presque !

The Outsider est proche de ce qu'a donné le Mute de Duncan Jones, un film ambitieux mais inabouti. Je m'explique. On est sur quelque chose d'esthétiquement pas mal, même plus que ça, soyons clair,...

Lire la critique

il y a 4 ans

20 j'aime

3

The Outsider
antredugreil
4
The Outsider

Comment Jared Leto en yakuza dans les années 50 peut être aussi lambda ?!

Avoir vu Annihilation avant d’avoir vu The Outsider fut une erreur de ma part. Avec Annihilation, je suis sorti du film on ne peut plus satisfait par ce que je venais de vivre. Avec The Outsider ? Je...

Lire la critique

il y a 4 ans

6 j'aime

The Outsider
le3zimil
4
The Outsider

THE OUTSIDER

THE OUTSIDER de Martin Zandvliet avec Jared Leto, Tadanobu Asano, Rory Cochrane et tous leurs copains… Suite à la Seconde Guerre mondiale, emprisonné au Japon un soldat américain sera pris sous la...

Lire la critique

il y a 4 ans

6 j'aime

Mute
UbuProfane
4
Mute

Un Berlin sous Anticipation... presque intéressant, oui mais non.

Sans être un raté complet, Mute manque d'envergure et de beaucoup trop d'éléments pour être pertinent. Je m'explique. Le cadre a tout pour être partait, un Berlin d'anticipation, semi-moderne,...

Lire la critique

il y a 4 ans

6 j'aime

2

Joshua contre une superpuissance
UbuProfane
8

Joshua, un gamin en or massif.

Incroyable histoire que celle de Joshua, d'abord seul puis icône, fer de lance de toute une organisation d'opposition, ce gosse même pas majeur s'impose avec ferveur, fougue et intelligence contre le...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

Only God Forgives
UbuProfane
10

L’Allégorie de la Violence, une beauté visuelle, un hymne à Ryan Gosling.

C'est probablement le film le plus sous-côté que je connaisse et le meilleur qu'il m'ait été donné de voir. Après 5 ou 6 visionnage je finis à chaque fois retourné, ébahi, sur le cul. Evidemment le...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime