👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Deuxième visionnage. The Social Network est tout simplement brillant.

A partir d'une idée simpliste et peu sexy, Fincher et Sorkin nous délivrent un film captivant, maitrisé de bout en bout. La marque des grands, encore une fois...

Grâce à des dialogues ciselés et un montage digne d'un thriller, les 2 heures du métrage filent à vitesse grand V et nous laissent sonnés.
Sonnés par la peinture d'une société qui marche sur la tête, aveuglée par le grand manitou Internet, l'argent, le pouvoir et les sacro-saintes conventions sociales.

Notons également la performance remarquable de l'ensemble du cast. Eisenberg attire autant qu'il nous répulse avec un jeu quasi autiste qui fait mouche (notamment sur les réparties cinglantes durant les procès); Andrew Garfield est magnifique et aspire toute l'empathie du spectateur. (un futur grand, matez Boy A pour vous en convaincre); Justin Timberlake est détestable comme il se doit et enfin Armie Hammer a vraiment la gueule de l'emploi pour incarner les jumeaux Winklevoss. Encore une idée géniale de Fincher : un seul acteur pour ces deux personnages. Je n'y ai vu que du feu.....

Un petit mot pour la musique discrète et insidieuse de Trent Reznor et Atticus Ross, parfaitement dans le ton du film.

Bref, The Social Network est une réussite sur tous les plans et au final, peu importe de savoir si ces évènements se sont déroulés exactement de cette manière. La fin pathétique et désabusée vous trottera longtemps dans la tête....
HxClad
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Jamais sans mon OST (ciné)

il y a 11 ans

7 j'aime

The Social Network
Sergent_Pepper
9

Around the crowd in a day.

Alors que Fincher optait dans Zodiac pour la distance et l’atonie comme remède à l’hystérie souhaitée par un psychopathe, le sujet qu’il aborde dans The Social Network va impliquer un changement de...

Lire la critique

il y a 7 ans

103 j'aime

5

The Social Network
Torpenn
5

Fincher et les malheurs du trou du cul...

Le héros de ce film est un trou du cul, ce n'est pas moi qui le dit mais sa copine qui le largue au début du film dans une scène très pénible qui a pour seul intérêt la confirmation du postulat sus...

Lire la critique

il y a 11 ans

100 j'aime

338

Larry et son nombril
HxClad
10

Where are you Judaism?

Difficile d'expliquer à son entourage pourquoi on rit tellement face à ceci ou celà. L'humour n'est bien entendu pas universel, loin de là. Pourtant, j'ai tellement ri en regardant ce show que j'ai...

Lire la critique

il y a 11 ans

53 j'aime

6

Fallout 3
HxClad
9
Fallout 3

Critique de Fallout 3 par HxClad

Oui, je sais, j'ai compris, Fallout 3 c'est nul comparé au meilleur jeu de tous les temps, putain mais dans le 2 on pouvait faire 15 fois plus de trucs, la narration était chanmé et beaucoup moins...

Lire la critique

il y a 11 ans

39 j'aime

9

Camping 2
HxClad
1
Camping 2

Critique de Camping 2 par HxClad

Le plus gros problème de Camping 2, c'est qu'après l'avoir vu, on mettrait presque la moyenne au premier....

Lire la critique

il y a 11 ans

37 j'aime