👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Vu deux fois.
Ne peut que se prosterner devant la direction des comédiens.
Si l'on enlève 3 séquences nazes (deux de Mark devant son PC, façon magicien qui tapote dans le vide, et la dernière phrase de la stagiaire avocate façon, je nique un film en 2 répliques) reste un film brillant et fascinant sur l'homo-electro-socialus. Ou un truc comme ça.
Pitoum
8
Écrit par

il y a 11 ans

The Social Network
Sergent_Pepper
9

Around the crowd in a day.

Alors que Fincher optait dans Zodiac pour la distance et l’atonie comme remède à l’hystérie souhaitée par un psychopathe, le sujet qu’il aborde dans The Social Network va impliquer un changement de...

Lire la critique

il y a 7 ans

103 j'aime

5

The Social Network
Torpenn
5

Fincher et les malheurs du trou du cul...

Le héros de ce film est un trou du cul, ce n'est pas moi qui le dit mais sa copine qui le largue au début du film dans une scène très pénible qui a pour seul intérêt la confirmation du postulat sus...

Lire la critique

il y a 11 ans

100 j'aime

338

How I Met Your Mother
Pitoum
6

Du déclin d'un ersatz de Friends

J'aimais beaucoup les premières saisons de HIMYM. Les trois premières. C'était un Friends modernisé, plus en phase avec ma génération, s'appropriant les technologies cross-media avec plus ou moins de...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

Le Dîner
Pitoum
7
Le Dîner

Et l'amer arrière-goût.

Je viens de refermer Le Diner de monsieur Koch. Je l'ai lu en quelques jours. Je devrais sûrement attendre avant de me lancer dans une critique. Pourtant, il y a une sorte d'urgence. Pas les grandes...

Lire la critique

il y a 11 ans

8 j'aime

Krach
Pitoum
1
Krach

Critique de Krach par Pitoum

C'est intolérable de faire un film aussi mauvais. Avec un pitch improbable ("Oh, regarde ! La météo d'Evelyne DHELIAT permet de prédire les cours de la bourse ! - Ah ouais ! - On baise ? - Ok."), une...

Lire la critique

il y a 11 ans

8 j'aime