Affiche Thé et Sympathie

Critiques de Thé et Sympathie

Film de (1956)

  • 1
  • 2

Tu seras un Homme, mon fils

On peut parler de beaucoup de choses au cinéma, on peut évoquer sans problème les crimes crapuleux, les assassinats, les guerres ou le massacre d'Indiens dans les westerns. Mais il y a certains sujets qui restent fortement tabous comme celui de l'homosexualité. Et même lorsqu'on l'aborde de manière détournée comme avec ce film, le sujet passe difficilement. "Tea and Sympathy" ne parle pas de... Lire la critique de Thé et Sympathie

14 3
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Critique de Thé et Sympathie par Biniou

Par quoi commencer ? Peut être pas dire que c’est une œuvre sublime, l’un des sommets de la carrière de Minnelli, ce qui n’est pas rien. Un collège de garçon aux Etats-Unis. Parce qu'il préfère la compagnie et la conversation des femmes aux jeux sportifs de ses condisciples, parce qu'on l'a vu coudre sur la plage, parce qu'il aime la musique classique, Tom est la risée de ses camarades. La... Lire l'avis à propos de Thé et Sympathie

12 4
Avatar Biniou
10
Biniou ·

"Vous ne me trouvez pas désirable ?""Oh si, madame, vous êtes la plus gentille des femmes de profs."

(titre de critique écourté à cause d'un problème de taille) Alors ça, ça a vraiment les caractéristiques de l'Age d'Or Hollywoodien mais on pourrait quand même dire que c'est un précurseur du Nouvel Hollywood. Je pense notamment à un film phare du courant cinématographique cité précédemment : Le Lauréat. Tous deux traitent des sujets tabous de l'époque, en l'occurrence ici des sous-entendus sur... Lire la critique de Thé et Sympathie

5
Avatar MrOrange
7
MrOrange ·

THE ET SYMPATHIE de Vincente Minnelli

Une fois de plus Vincente Minnelli fait montre de beaucoup de sensibilité dans cette adaptation d'une pièce de théâtre écrite par le propre scénariste du film Robert Anderson. Le film fait deux admirables portraits. Le premier d'un garçon dont son père et l'entourage masculin du collège veulent absolument en faire un homme, ou du moins l'idée virile et machiste qu'ils s'en font. Le second d'une... Lire l'avis à propos de Thé et Sympathie

5 1
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Critique de Thé et Sympathie par FrankyFockers

Chef-d'oeuvre ! Du niveau de ses deux autres plus grands films, Celui par qui le scandale arrive et Comme un torrent. Et parmi les plus grands mélodrames de l'histoire du cinéma, au même rang que Mirage de la Vie, ni plus ni moins. Un truc étonnant : j'ai super hâte de revoir le film (ça c'est bon signe) mais surtout parce que j'aurai aimé connaitre la fin dès le début (enfin, on la connait un... Lire l'avis à propos de Thé et Sympathie

3
Avatar FrankyFockers
10
FrankyFockers ·

Le mâle au sexe

« Tea and Sympathie » est le rôle dévolu à Laura auprès des étudiants qui réside dans la maison qu’elle occupe avec son mari, professeur bien viril et bien dans les « codes », qui partagent les deux premières lettres avec un synonyme de bêtise. Mais voilà, Laura (Deborah Kerr) en prenant la défense d’un étudiant si peu intéressé par les demonstrations de testosteronne que ses « camarades » le... Lire l'avis à propos de Thé et Sympathie

Avatar Ronny1
8
Ronny1 ·

Un monde sans rock'n roll

Voir "Thé et sympathie" de nos jours est comme lire dans un livre de sociologie des années 50 sur l'American Way of Life. Indéniablement le scénario issue d'une pièce de théâtre jouée à Broadway a des choses à dire. L'histoire est comme un cri de désespoir sur les désirs refoulées d'une société vouant un culte à la normalité et aux manières. Les thèmes abordés sont nombreux, complexes et osés... Lire la critique de Thé et Sympathie

Avatar Jean-François Sturm
5
Jean-François Sturm ·

Critique de Thé et Sympathie par Tanguydbd

Thé et Sympathie est un film sorti en 1956, c’est l’un des premiers mélodrames de Vincente Minnelli qui sera suivi des chefs d’œuvre « Comme un torrent » et « Celui par qui le scandale arrive ». Le mélodrame est un genre très prisé de l’époque, au même titre que le film noir ou la comédie américaine mais au détriment de ces derniers, le genre subit le désintérêt des contemporains, au point que... Lire l'avis à propos de Thé et Sympathie

Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·

Critique de Thé et Sympathie par Maqroll

Une des premières grandes fresques romanesques de Minnelli, avant Comme un torrent, Celui par qui le scandale arrive ou Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Construit sur un unique flash back à partir d’une introduction en forme de point d’interrogation, Thé et sympathie propose une fascinante et pertinente étude des campus américains (et à travers eux de toute la société américaine) et de leur... Lire la critique de Thé et Sympathie

Avatar Maqroll
7
Maqroll ·

Critique de Thé et Sympathie par Ygor Parizel

Un lycéen vivant en collocation avec plusieurs autres étudiants est persécuté par ses compagnons à cause de ses airs efféminés et de ses manières. Le film veut aborder un sujet encore délicat pour cette Amérique conservatrice des années 50, une société ou les hommes doivent faire preuve en permanence de leurs masculinités et ou l'homophobie latente était en vigueur. Mais le film enfonce des... Lire l'avis à propos de Thé et Sympathie

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2