Avis sur

This is England par NicoBax

Avatar NicoBax
Critique publiée par le

j'ai trouvé ça vraiment très bien, très émouvant. Déjà, ça a le mérite de rappeler qu'à la base, le mouvement skinhead était un mouvement pluri-ethnique, où tout le monde était pote et écoutait la même musique (soul, ska, reggae). On commence donc par suivre un groupe de Trojan Skins qui récupère le petit Shaun dont le père est mort peu de temps avant pendant la guerre des Malouines. Il trouve chez ses jeunes prolos une nouvelle famille qui font de lui sa mascotte et le guide à travers l'école de la vie... Jusqu'au jour où Combo, qui a sauvé la peau de Woody (le leader des Trojans), sort après 3 ans et demi de taule avec des idées nationalistes assez nauséabondes. La scission est entamée et Shaun rejoint les natios...

Le but n'est pas de faire un pamphlet facile sur l'absurdité évidente du racisme et du nationalisme aveugle comme pouvait l'être "American History X". Le film s'attaque au problème à un niveau plus individuel : comment des jeunes ayant grandi dans la mixité peuvent tomber dans le racisme et l'intolérance ? évidemment, ce sont des causes familiales qui sont mises en avant, un manque affectif, une perte de repères et une fuite en avant dans la bêtise. Shane Meadows n'est pas là pour montrer les exactions d'un groupe de skinheads racistes, d'ailleurs, leurs méfaits se limitent (si on peut dire) à un racket d'épicerie, des tags et quelques insultes. Il préfère insister sur la détresse de Combo (Stephen Graham, impeccable en figure charismatique tour à tour paternaliste, d'une violence aveugle ou brisé émotionnellement) et de Shaun pour pointer du doigt les faiblesses et les conséquences de l'ère Thatcher.
En ne choisissant pas de montrer des skinheads racistes trop virulents et violents, le réalisateur peut se permettre de trouver à ses personnages des circonstances si ce n'est atténuantes mais au moins explicatives de leur trouble. A aucun moment, il n'est question d'excuser le racisme, il préfère montrer celui-ci comme l'expression d'une perte de repères. Il réussit aussi à installer une tension permanente : quand les Trojans recrutent Shaun, on se dit qu'ils vont le manipuler pour en faire une bête de haine (technique de base skinhead natio : repérer des mômes perdus et victimes de moqueries et se présenter comme leur nouvelle famille), quand Combo épie Woody et Lol, on se dit qu'il va leur tendre un traquenard, comme à chaque fois qu'il croise les Trojans, même chose encore quand il sympathise avec Milky (le Trojan jamaïcain)...

Le casting est vraiment impeccable, la réalisation tout autant, on retrouve une Angleterre froide et triste qui se moque de ses "enfants" et préfère se battre aux Malouines dans une guerre vaine. Je recommande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 363 fois
5 apprécient

NicoBax a ajouté ce film à 1 liste This is England

Autres actions de NicoBax This is England