Tombé pour elle

Avis sur Tomb Raider

Avatar Embrouille
Critique publiée par le

Les adaptations de jeux vidéo au cinéma, on sait tous que ça donne rarement de bonnes choses, mais je ne sais pas, pour le coup j’avais envie d’y croire. Spoiler : j’avais tort.

Quand je pense à Tomb Raider, je pense à ce mélange d’aventures et d’énigmes qui fait le sel de la série (bon et je pense aussi à des polygones, mais c’est parce que je suis presque vieux). Le problème de cet opus, c’est qu’on ne retrouve ni ce côté aventure/exploration (y’a trois décors différents pour tout le film et ça ne les exploite même pas bien), ni la résolution d’énigmes (purée y’a deux énigmes toutes pétées en tout et pour tout dans le film).

Le film essaie en soi de s’affranchir du jeu, et ce n’est pas une mauvaise idée. Mis à part quelques clins d’œil plus ou moins gros au jeu (la scène de l’avion notamment, qui est peut-être la plus réussie), ça arrive à se détacher du matériau de base et à tracer sa voie. Seulement, le souci c’est que quasiment tous les éléments rajoutés sont ratés.

Le scénario déjà est tellement banal et déjà-vu. L’idée de rajouter le personnage du père est la pire idée du film, ça n’enclenche que des scènes sans intérêts et prévisibles à des kilomètres, et ça plombe complètement tout le reste de l’histoire, déjà pas fameux. Globalement, le film a un énorme problème d’écriture, il est dans le moule des blockbusters actuels : pas de surprises, quelques moments d’émotions vide, et en plus même les quelques gun(arc)fights ne sont pas intéressants.

Les personnages ensuite. Ils sont tous lisses et creux, mis à part celui de Lara qui forcément sort du lot, mais à qui ils arrivent à insuffler un peu de caractère, et portée par Alice Vikander qui assure plutôt bien le rôle (on évite notamment l’hyper-sexualisation du personnage comme dans l’immondice avec Angelina Jolie). Mais derrière, que ce soit le personnage du père, du copain japonais ou du méchant qui fait tout péter (punaise j’aime bien Walton Goggins mais quel plaie ce personnage, on a même le droit au « Je tue un mec de sang-froid pour montrer que je suis très méchant grrr »), ils sont tous insipides. Pire, je ne peux même pas leur donner un qualificatif autre que gentil ou méchant.

Techniquement, le film n’est guère plus réussi. Le film est plat est n’a aucun rythme, pas aidé par les (trop) nombreuses séquences de flashback avec le père, assez chiantes et qui en plus se répètent. En plus, les gunfights sont ratés et le peu d’énigmes présentes ne sont pas intéressantes (de la difficulté du passage d’un médium actif à un médium passif).

Visuellement rien de fou non plus. Le passage dans la jungle est en plus très laid, on voit un certain nombre d’incrustations mal réalisées sur des fonds verts, ça pique fort les yeux (contrairement à du P’tit Dop, qui lui en plus évite les nœuds). En sus de ces problèmes de CGI, la bande son est totalement banale et peu inspirée.

Au final, un film prévisible, trop bavard pour pas grand-chose, pas toujours très beau et donc globalement assez inintéressant. Ça reste moins mauvais que ce qu’il y avait avant, mais mis à part les beaux yeux d’Alice Vikander (qui méritait surement mieux), rien à sauver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1068 fois
26 apprécient · 5 n'apprécient pas

Embrouille a ajouté ce film à 1 liste Tomb Raider

  • Films
    Cover Blablabla 2018 blablabla

    Blablabla 2018 blablabla

    Avec : La Guerre des étoiles, Jumanji : Bienvenue dans la jungle, Les Heures sombres, In the Fade,

Autres actions de Embrouille Tomb Raider