Bande-annonce
Affiche Toutes les couleurs du vice

Toutes les couleurs du vice

(1972)

Tutti i colori Del Buio

12345678910
Quand ?
6.9
  1. 0
  2. 0
  3. 4
  4. 9
  5. 20
  6. 41
  7. 65
  8. 45
  9. 11
  10. 2
  • 197
  • 14
  • 344

Jane, jeune Londonienne choquée par une fausse couche, se voit persécutée par un homme étrange. Fantasmes ou réalité ? La lumière se fera avec l'appui de son amie Mary, de sa sœur Barbara, de son amant Richard et d'un compétent psychiatre.

Casting : acteurs principauxToutes les couleurs du vice
Casting complet du film Toutes les couleurs du vice
Match des critiques
les meilleurs avis
Toutes les couleurs du vice
VS
Avatar DjeeVanCleef
7
La Fenech 2.

Ça commence comme un Bergman mon pote. Ni plus ni moins. Genre quarante deux secondes, faut quand même pas trop déconner, à la suédoise avec un plan fixe sur quelques arbres posés près d'un plan d'eau. Il fait jour, pas un pet de vent, pas de musique non plus jusqu'à ce que se déchaîne, avec la tombée de la nuit, le concert inquiétant de la nature et de ses bruits pas jojos qui feraient flipper n'importe quel citadin sain d'esprit. C'est à dire n'importe quel citadin pas écolo. Un minimalisme...

30 15
Avatar ranulfateuse
5
ranulfateuse
QUE PASA

Certes, je n'ai pas regardé ce film dans les meilleures conditions possibles: la demi-finale de CDM de Basket se déroulait en même temps. Le film ne s'est pas aidé lui-même en étant d'une étrangeté propice à l'ennui profond. Qu'on fasse louvoyer son personnage entre rêve et réalité, c'est une bonne chose. D'autant plus si le spectateur est perdu et ne sait plus où se placer. Ici, c'est exactement le cas. Pendant tout le film, je me demandais ce qu'il pouvait bien se passer que ce soit dans la... Lire l'avis à propos de Toutes les couleurs du vice

1 2
Critiques : avis d'internautes (9)
Toutes les couleurs du vice
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Toutes les couleurs du vice par StéphaneE

Après L'Etrange vice de Mme Wardh, Sergio Martino, qui vient de réaliser La Queue du Scorpion, remet le couvert et engage à nouveau Edwige Fenech, George Hilton et Ivan Rassimov pour un giallo hors du commun, qui joue avec les codes du genre mais les place dans un environnement satanique et inquiétant, nous proposant la rencontre de l'univers de Rosemary's Baby et du thriller à l'italienne.... Lire l'avis à propos de Toutes les couleurs du vice

8
Avatar StéphaneE
9
StéphaneE ·
Critique de Toutes les couleurs du vice par Ygor Parizel

Ce giallo réalisé par Sergio Martino n'est ni aussi spectaculaire qu'un film d'Argento, ni aussi fascinant qu'un de Bava mais n'en reste pas moins intéressant. Comme la majorité des films issus de ce mouvement, il a une approche psychanalytique c'est dans les gênes du genre et même plus appuyé que dans la plupart des autres. Le réalisateur est inspiré pour sa mise en scène avec des... Lire l'avis à propos de Toutes les couleurs du vice

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Critique de Toutes les couleurs du vice par HenriMesquidaJr

C'est filmé avec un certain talent comme un Giallo, ça a un titre français qui fait penser à un film érotique pour attirer les fans de Edwige Feneck mais ce n'en est pas un. c'est un film assez fantaisiste, parfois intrigant parfois agaçant ,entre psychédélisme, cauchemars, boucles répétitives, l'auteur nous perds dans son intrigue sans que ce soit en fait une qualité volontaire , on en sort... Lire la critique de Toutes les couleurs du vice

1
Avatar HenriMesquidaJr
6
HenriMesquidaJr ·
Découverte
Bof bof

Ce Giallo au parfum de Rosemary's Baby ne m'a pas emporté et la belle et peu avare de ses charmes Edwige Fenech n'est pas parvenue à relever mon impression générale. J'ai trouvé que c'était joli à regarder, qu'il y avait une poignée de scènes intéressantes, quelques beaux plans travaillés mais que l'ensemble était un peu confus, à l'instar d'un scénario qui semble être un patchwork d'idées... Lire la critique de Toutes les couleurs du vice

Avatar daniellebelge
5
daniellebelge ·
A regarder si on aime...

les effets prismes les fonds de couleurs verts et rouges le sang rouge tomate des travellings élaborés la peur "érotisée" par des actrices cultes une vision du satanisme plutôt excitante un léger malaise permanent Edwige Fenech sous la douche dans les 10 premières minutes Lire la critique de Toutes les couleurs du vice

1
Avatar smallavergne
7
smallavergne ·
Toutes les critiques du film Toutes les couleurs du vice (9)
Bande-annonce Toutes les couleurs du vice
Vous pourriez également aimer...