Affiche Toutes peines confondues

Critiques de Toutes peines confondues

Film de (1992)

Deville may cry

Il existe une filiation évidente entre ce film et "Péril en la demeure", qui le précède de 7 ans dans la riche filmographie de Michel Deville. Les mêmes irruptions de fantaisie, d'absurde, d'érotisme et de violence, les mêmes jeux sur les dialogues et sur le montage, au sein d'un scénario de polar psychologique qui mêle inextricablement les destins de ces protagonistes. La principale... Lire l'avis à propos de Toutes peines confondues

2
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·

Critique de Toutes peines confondues par Teklow13

L'œuvre de Deville est marquée par plusieurs périodes abordant une manière différente de faire du cinéma mais elle pourrait être plus grossièrement scindée en deux. Celle qui précède Dossier 51 et celle qui suit ce film. Dans ses premiers films la mise en scène est souvent emportée par une forme de candeur, presque de futilité. Tout flotte, tout est en mouvement gracile, spontané, les parois du... Lire la critique de Toutes peines confondues

3
Avatar Teklow13
7
Teklow13 ·

Critique de Toutes peines confondues par AMCHI

Dès le début le récit est confus, on se désintéresse de l'intrigue peu développée car le réalisateur a préféré miser sur l'atmosphère et les acteurs. Toutes peines confondues dégage de la froideur et malgré de jolis paysages (La Suisse, c'est beau comme pays) je n'ai pas adhéré à ce film trop vide ou il ne se passe rien. Lire l'avis à propos de Toutes peines confondues

2
Avatar AMCHI
2
AMCHI ·

Critique de Toutes peines confondues par Punker

Un flic traque un malfaiteur avec subtilité et beaucoup d ingéniosité, ils pourraient être amis. ils sont très proches même mais surtout rivaux notamment envers la femme de Gardella séduite par Vade et réciproquement. Le film dégage une atmosphère calme mais la musique nous rappelle à l ordre et met du suspens. bruel et dutronc forme un excellent duo très crédible, être amis dans la vie ça... Lire l'avis à propos de Toutes peines confondues

Avatar Punker
9
Punker ·

Critique de Toutes peines confondues par Maqroll

Michel Deville verse là dans un genre qu’il n’a pas souvent exploré, le polar à la française, avec investigation psychologique soutenue des personnages et des ressorts qui les animent. Dans un premier temps, on se dit que l’histoire est confuse et qu’il y a une erreur de casting : Bruel en flic et Dutronc en gros bonnet de la pègre, ça sonne faux… Et puis la magie de Deville opère : l’histoire... Lire l'avis à propos de Toutes peines confondues

Avatar Maqroll
7
Maqroll ·