Bande-annonce
Affiche Trainspotting

Trainspotting

(1996)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 114
  2. 133
  3. 294
  4. 598
  5. 1557
  6. 4407
  7. 13150
  8. 17069
  9. 7399
  10. 2380
  • 47K
  • 3.4K
  • 7.3K

Les aventures tragi-comiques de Mark Renton, junkie d'Edimbourg, qui va tenter de se séparer de sa bande de copains, losers, menteurs, psychopathes et voleurs.

Casting : acteurs principauxTrainspotting

Casting complet du film Trainspotting
Match des critiques
les meilleurs avis
Trainspotting
VS
Hard Boyle

"Ferrovipathes" (oui j'utilise le titre québécois, car il envoie du bois pis d'abord je fais ce que je veux, c'est ma critique, non mais !) nous emmène à Edimbourg, en compagnie d'une bande de potes accros (à la drogue, et quand ce n'est pas ça, c'est à la violence). Au programme, des thématiques lourdes et dures, abordées avec beaucoup d'humour noir, et une grande finesse. Boyle rassure, lui qui est capable du meilleur comme du pire. Et non, je ne citerai ni l'un ni l'autre, vous êtes grands,...

93 14
Les toxicomanes sont des gars super cools ...

Je l'ai vu à l'époque de sa sortie, et, évoluant moi-même dans le milieu, parfois interlope, de la musique électronique, durant cette période des années 90, mon impression fut mitigée. Pour commencer, je me rappelle très bien tout le battage médiatique autour du film, érigé en une sorte d'hymne des années 90, avec le cortège de critiques débiles dans les JT (et oui, déjà), la bande son super à la mode avec, entre autres, Underworld et consorts (c'était, selon mon humble avis, plutôt des... Lire l'avis à propos de Trainspotting

17 3
Critiques : avis d'internautes (199)
Trainspotting
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Trainspotting par Prodigy

Comme Cours, Lola Cours, Trainspotting fait partie de ces films éminemment musicaux, au coeur desquels bat une véritable pulsation qui leur confère un rythme, une énergie et une pèche incroyables. Pas besoin de montages cut, d'effets de style trop appuyés, le film de Danny Boyle (et Irvine Welsh, et John Hodge...) est un OVNI, un cult movie instantané qui dépasse les modes et les effets de style... Lire la critique de Trainspotting

84 2
Avatar Prodigy
8
Prodigy ·
Heroin.

Venant tout juste de lire le roman original d'Irvine Welsh, je me dis que le moment est fort propice pour me replonger dans le film culte de Danny Boyle, qui avait fait sensation lors de sa sortie en 1996 et qui aura bercé mon adolescence en quête de récits bien trashouilles. Là où le roman de Welsh optait pour différents points de vue, le film de Boyle fait le choix d'une narration plus... Lire l'avis à propos de Trainspotting

93 1
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·
Choose Life. Choose a job. Choose a career. Choose a family. Choose a fucking big television, choose

Le débat autour de ce film, c'est l'éternelle comparaison avec Requiem for a Dream. Pour moi, Trainspotting est meilleur. Je vais me borner à lister les choses qui font de Trainspotting un excellent film, pas m'escrimer à détailler, pour chacun de ces points, en quoi il est MIEUX que l'autre. Au tout premier plan, son aspect réaliste. Mais pas seulement réaliste glauque, réaliste finalement... Lire l'avis à propos de Trainspotting

42 20
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·
Critique de Trainspotting par ghyom

Ce n'est pas parce que le discours (au début du film) du héros (McGregor) est de dire "je ne veux pas de cette vie médiocre que me propose le système de consommation (représentée par les parents du héros) donc je me réfugie dans l'héroïne" (cf la tirade d'intro du film) qu'il n'évolue pas. Pendant la 1ère partie le film explique au travers du discours du héros et de ses copains pourquoi il se... Lire l'avis à propos de Trainspotting

5
Avatar ghyom
9
ghyom ·
Découverte
Ne dites pas: "radis artificiels", mais: "paradis artificiels"...

On sent le film artisanal dans Trainspotting, le film de début de carrière (le deuxième de Danny Boyle) qui démontre un certain talent (confirmé depuis ?) pas encore dévoré par les impératifs de rentabilité et de calibrage propres à l’industrie cinématographique. Le résultat est un film qui n’est pas formaté avec des mouvements de caméra parfois hasardeux, une image pas toujours clean et des... Lire l'avis à propos de Trainspotting

33 4
Avatar Jambalaya
8
Jambalaya ·
Toutes les critiques du film Trainspotting (199)
Bande-annonce
Trainspotting
Vous pourriez également aimer...