Advertisement
Affiche Trainspotting

Critiques de Trainspotting

Film de (1996)

Hard Boyle

"Ferrovipathes" (oui j'utilise le titre québécois, car il envoie du bois pis d'abord je fais ce que je veux, c'est ma critique, non mais !) nous emmène à Edimbourg, en compagnie d'une bande de potes accros (à la drogue, et quand ce n'est pas ça, c'est à la violence). Au programme, des thématiques lourdes et dures, abordées avec beaucoup d'humour noir, et une grande finesse. Boyle rassure, lui... Lire l'avis à propos de Trainspotting

87 14
Avatar Gothic
9
Gothic ·

Heroin.

Venant tout juste de lire le roman original d'Irvine Welsh, je me dis que le moment est fort propice pour me replonger dans le film culte de Danny Boyle, qui avait fait sensation lors de sa sortie en 1996 et qui aura bercé mon adolescence en quête de récits bien trashouilles. Là où le roman de Welsh optait pour différents points de vue, le film de Boyle fait le choix d'une narration plus... Lire la critique de Trainspotting

86 1
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Critique de Trainspotting par Prodigy

Comme Cours, Lola Cours, Trainspotting fait partie de ces films éminemment musicaux, au coeur desquels bat une véritable pulsation qui leur confère un rythme, une énergie et une pèche incroyables. Pas besoin de montages cut, d'effets de style trop appuyés, le film de Danny Boyle (et Irvine Welsh, et John Hodge...) est un OVNI, un cult movie instantané qui dépasse les modes et les effets de style... Lire la critique de Trainspotting

76 2
Avatar Prodigy
8
Prodigy ·

Choose Life. Choose a job. Choose a career. Choose a family. Choose a fucking big television, choose

Le débat autour de ce film, c'est l'éternelle comparaison avec Requiem for a Dream. Pour moi, Trainspotting est meilleur. Je vais me borner à lister les choses qui font de Trainspotting un excellent film, pas m'escrimer à détailler, pour chacun de ces points, en quoi il est MIEUX que l'autre. Au tout premier plan, son aspect réaliste. Mais pas seulement réaliste glauque, réaliste finalement... Lire l'avis à propos de Trainspotting

42 20
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·

Feeling good

Freedom Reprendre un fix, vingt ans après avoir cru décrocher. Juste un dernier shoot, pour le voyage. Pour revoir les potes, surtout ceux qui sont partis. La der des der. Faire ma popote dans de la bile et une petite cuillère dégueulasse. Aspirer le nectar, tapoter la seringue en me pourléchant les babines. C'est comme... Lire l'avis à propos de Trainspotting

52 12
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

Ne dites pas: "radis artificiels", mais: "paradis artificiels"...

On sent le film artisanal dans Trainspotting, le film de début de carrière (le deuxième de Danny Boyle) qui démontre un certain talent (confirmé depuis ?) pas encore dévoré par les impératifs de rentabilité et de calibrage propres à l’industrie cinématographique. Le résultat est un film qui n’est pas formaté avec des mouvements de caméra parfois hasardeux, une image pas toujours clean et des... Lire l'avis à propos de Trainspotting

33 4
Avatar Jambalaya
8
Jambalaya ·

Chiotte qui peut...

Alors que les premières photos de tournage de sa suite se dévoilent, il était temps que je me refasse une beauté à basse de speed, étant donné que lors de mon premier visionnage je m'attendais à une comédie du style Snatch, surement du à l’affiche. Cette fois ci, bien conscient qu'il s'agit d'un drame, bon un drame à la sauce Boyle, donc un... Lire la critique de Trainspotting

20
Avatar мс³
8
мс³ ·

Requiem for a Nightmare

Il y a quelque chose de drôlement séduisant chez cette œuvre charnière de Danny Boyle, une sorte de liberté excentrique. Le cinéaste anglais paraît jouer avec sa caméra, un peu comme un enfant surdoué : il en fait des tonnes, ne se soucie pas de la notion de dosage, mais est indéniablement doué, et prend un malin plaisir à s’affranchir de bien des règles qu’on lui impose. Cette... Lire la critique de Trainspotting

33 10
Avatar カンガルー
7
カンガルー ·

Find the gap

Avant de voir le sort que Boyle va réserver à sa clique 20 ans après, il n’était pas inutile de se replonger dans ce film culte, pas revu depuis sa sortie… Entreprise risquée s’il en est : parce que du film, il me restait surtout la BO, une tranche bien dense de quinze année de la quintessence british, et que voir certains morceaux saucissonnés ou au service d’un... Lire la critique de Trainspotting

31 4
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Ferrovipathe : cool et culte un peu éculé

Trainspotting c'est avant tout une bande son qui déchire, et qui fera résonner une sacrée fibre nostalgique chez la plupart des ados des 90's. Trainspotting c'est à la fois une comédie, un film trash, et un quasi-documentaire ; un film de toxicos, mais qui nous épargne le ton moralisateur et donneur de leçons au profit d'une neutralité aussi glauque que bienvenue. Enfin Trainspotting c'est la... Lire l'avis à propos de Trainspotting

14 5
Avatar Citizen-Ced
7
Citizen-Ced ·