Ce titre est-il une fine allusion sexuelle ?

Avis sur Transformers 3 : La Face cachée de la Lune

Avatar zeugme
Critique publiée par le

Je n'ai jamais trop aimé les manèges qui visent à te mettre un max de G dans la tronche. Pourtant, confortablement installé dans un siège de cinéma et entouré de gens préalablement conditionnés à ne pas se servir de leur cerveaux, ça a plutôt bien passé, Transformers 3.

C'est l'histoire d'un type un peu crétin, comme tout le monde, qui apprend la distinction entre dévouement et aspiration à la gloire / grandeur. Je brode, car le tout tient en une phrase judicieusement échangée entre lui et une vieille quelconque qui joue le rôle de chef des armées patati patata "Même la CIA passe par moi pour avoir son budget" qui dit approximativement "J'ai sauvé le monde deux fois laissez-moi participer" - "Sale petite bite, t'étais juste au bon endroit au bon moment, c'est pas comme si t'étais un type qui a passé sa vie dans la fonction publique pour servir sa patrie".

Bon, c'est un film positif, alors à la fin il lui prouve qu'elle a tort même si dans la vraie vie c'est elle qui a raison, mais sinon à la fin sept milliards d'individus seraient les esclaves des Decepticons (ce qui ne serait pas si gênant, ça préfigurerait juste d'un Transformers 4 : L'émancipation).

A part ça sinon, on a évacué les trois milles personnages humains pour se concentrer sur des robots qui se tabassent ou des soldats qui essayent de ne pas s'écraser au sol. J'en reviens à mes manèges, c'est beaucoup plus sympa de voir les autres lutter contre la gravité, surtout pour plusieurs fois moins cher le billet.

La vulgarité est toujours là, elle crève l'écran un peu partout, la copine du mec, l'ancien agent du secteur 8 - section 10 - G-Unit - je sais plus, les gros robots qui étaient des dieux mais cons comme des balais, la chef du budget des armées tellement ostentatoire et j'en passe et des meilleures (ah oui, les parents, cré bon sang, les parents). Mais en même temps c'est qui vous savez le réalisateur, si tu es encore surpris à ce stade de sa carrière et que tu es déçu de pas voir un film à la Bergman, c'est pas Bay le con, c'est toi.

Il faudrait aussi rendre hommage aux vannes en particulier celles qui concernent par la bande Megan Fox (très drôles) ou n'importe quoi d'autre (très douloureuses), à la bonne blague du "Nous, on est plutôt républicains, au revoir" et aux seconds rôles quand même assez rigolos (ne pas en profiter pour cabotiner dans un film sur des robots géants qui cassent tout, ce serait triste).

Bref, un excellent succédané de montagnes russes qui ne laisse pas trop de souvenirs encombrants. Je lui décerne un 6 mérité et qui se défend, qui vient du coeur et dont je pense qu'il le mérite, alors que mes autres notes étaient sur-gonflées simplement parce que je suis aussi bêtement nostalgique que n'importe quelle aubergine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 285 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

zeugme a ajouté ce film à 2 listes Transformers 3 : La Face cachée de la Lune

Autres actions de zeugme Transformers 3 : La Face cachée de la Lune