Rohmer nous déçoit...

Avis sur Triple Agent

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Rohmer nous déçoit avec ce film ambitieux mais finalement plutôt ennuyeux, que l'on aimerait aimer tant l'intelligence du sujet (comme souvent chez Rohmer, les pièges du langage se refermant sur le beau parleur) méritait mieux que ce manque d'inspiration général qui plombe "Triple Agent". Lorsque le film se boucle sur le désastre irrémédiable de l'Histoire, on est certes impressionné par la dureté de la conclusion, punissant l'innocente et radieuse Katerina Didaskalou pour l'amour imprudemment porté à son menteur de mari, mais on a trop attendu pour que le film laisse autre chose que des regrets. [Critique écrite en 2004]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 295 fois
2 apprécient

Autres actions de Eric Pokespagne Triple Agent