"Intact. Ma fureur intacte. Un amour intact. Un chagrin intact."

Avis sur Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Sa-boo
Critique publiée par le

C'est un film mélancolique et poignant sur l'impossibilité d'oublier le passé. Au début , Paul Dedalus quitte le Tadjikistan en laissant derrière lui une femme. Ils sont tous les deux dans une chambre, ils viennent manifestement de faire l'amour, elle organise le transfert de ses bagages. Il y a un moment très beau, elle est à califourchon sur lui, joueuse, espiègle, et l'émotion arrive, la prise de conscience de la séparation, mais elle le chasse d'un revers de main et il y a un instant comme suspendu où elle cache le visage de l'homme qu'elle aime avec ses mains, comme pour l'effacer et l'oublier très vite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 111 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sa-boo Trois souvenirs de ma jeunesse