Critique d'un excellent film par un...moins excellent critique...

Avis sur Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Le connaisseur inconnu
Critique publiée par le

“ Passe le temps, trépassent les instants, si les amours meurent et s'éteignent, demeurent toujours leurs souvenirs qui nous étreignent. ” Airone (Vodkaster).

Arnaud Desplechin, réalisateur français présentant un film sur la jeunesse à la "Quinzaine des réalisateurs" au Festival de Cannes. J'étais sceptique, je ne m'attendais pas à quelque chose comme cela, mais à un film ennuyeux au possible, avec un rythme lent qui entraîne le spectateur dans une sorte de torpeur...

Mon enchantement n'en aura été que plus intense. Des acteurs au top avec un Mathieu Amalric, bien que peu présent, très bon, mais aussi et surtout un couple incroyable formé par Lou Roy Lecollinet et, mention spéciale pour lui, Quentin Dolmaire, jeune acteur inconnu au bataillon qu'il faudra suivre par le futur !

De plus, le scénario, présentant une histoire sombre par certains moments mais magnifique par d'autres, ne décourage pas le spectateur. Mais ce qu'il faut surtout retenir dans le scénario, ce sont les dialogues merveilleusement bien écrits qui ne font aucune erreurs.

Pour compléter cela, nous sommes bien obligés de parler de la photographie de ce film, avec un sens du cadre maîtrisé à merveille par Desplechin. La bande son, bien que ne brillant pas autant que les précédents points forts de ce film, accompagne avec brio cette belle oeuvre.

Enfin, ce film est vraiment recommandable, mené avec une certaine virtuosité par son réalisateur, je vous conseille vivement d'aller le voir, même si vous n'en attendez pas grand chose, vous serez surpris et émerveillés !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 351 fois
4 apprécient

Autres actions de Le connaisseur inconnu Trois souvenirs de ma jeunesse