Andrew, de Spider man à vrai acteur

Avis sur Tu ne tueras point

Avatar RoquesandRoll
Critique publiée par le

Je dois avouer que j'étais très dubitatif à l'idée d'avoir un film de guerre avec comme tête d'affiche M. Amazing Spider-Man.

Néanmoins passé le choc initial il faut reconnaitre qu'il à été bon, très bon même. Juste dans ses émotions, dans son jeu et dans le respect d'un grand bonhomme de l'histoire.

Le début de ce long métrage est néanmoins un peu poussif. Le mélodrame d'un père alcoolique, traumatisé par la guerre qui bat ses fils/femme est opaque car le contexte est posé à la va vite.
La rencontre avec la jeune infirmière s'est faite en version très accélérée et nous laisse sceptique.
Enfin cette improbable transition entre l'âge enfant et l'âge adulte avec un frère qui disparait sans que l'on en entende parler à nouveau et Desmond qui décide de s'engager après avoir lu un bouquin sur l'anatomie est très mal amenée...

Bref début en demie teinte mais l'intérêt de ce film ne réside pas là, loin de la.
A l'image du film d'Angelina Jolie "incassable", "Tu ne tueras point" est une ode à la résilience, une sublimation des valeurs humaines dans un contexte où elles paraissent incongrues voir contre nature.

On voit tout au long de la réalisation le combat d'un jeune homme convaincu du bien fondé de ses croyances qui se confronte au système binaire et archaïque qu'est l'armée, prête à l'emprisonner plutôt que d'essayer de comprendre.

Cette tension sous-jacente, cette lutte permanente entre l'empathie d'un côté et la brutale réalité de la guerre, sans pitié, sans émotion est exacerbée lors des scènes de combats où les soldats sont là pour tuer, éliminer l'ennemi "satan himself" et où l'on voit le Private Doss au milieu des corps déchiquetés essayant d'amener du réconfort à ses camarades blessés.

C'est d'ailleurs dans ces mêmes scènes de combat, extrêmement crues et dures que le talent de Mel Gibson s'exprime. Au travers d'un esthétisme et d'un réalisme à la limite du soutenable le metteur en scène nous fait vivre l'intensité des batailles au même rythme que le personnage principal en nous emmenant au plein coeur de l'enfer où la mission d'un homme sera non pas de prendre mais de sauver des vies.

Film extrêmement prenant donc. Poignant, avec des acteurs secondaires brillants (Vinc Vaughn, Sam Worthington...) des scènes à couper (littéralement) le souffle et une sublimation des valeurs humaine qui tranche avec les films de guerre plus classiques. A voir de toute urgence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
2 apprécient

Autres actions de RoquesandRoll Tu ne tueras point