Bande-annonce
Affiche Un conte de Noël

Un conte de Noël

(2008)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 16
  2. 44
  3. 64
  4. 143
  5. 242
  6. 521
  7. 965
  8. 1018
  9. 501
  10. 162
  • 3.7K
  • 228
  • 1.9K

Réunion à Noël: Junon et Abel réunissent enfants et petits-enfants dans la maison familiale de Roubaix. Elisabeth, la soeur aînée, son frère Henri banni de la famille et sa nouvelle amie, Ivan le plus jeune avec épouse et enfants, Paul l'adolescent malade... Junon annonce sa leucémie, que seule...

Casting : acteurs principauxUn conte de Noël

Casting complet du film Un conte de Noël
Match des critiques
les meilleurs avis
Un conte de Noël
VS
Critique de Un conte de Noël par Eiffel_The

Peu de films m'ont poussée à réfléchir autant je crois, à tout décortiquer pour m'expliquer cette ambiguïté d'affection - affliction ressentie durant le visionnage. Le film souffre de plusieurs défauts qui m'ont insupportée, dès les premières minutes : Jean-Paul Roussillon déjà, sa voix m'indispose, je ne l'entends pas, j'avais juste envie qu'il avale un flacon entier de Maxilase sans cuillère. Mais, étant donné que le scénario croule sous les personnages, leur temps de paroles est plutôt...

19 1
Avatar Fritz Langueur
5
Fritz Langueur
Conte de fiel

Desplechin a placé son ambition pour ce film dans une œuvre entre « Fanny et Alexandre » et « Saraband » d’Ingmar Bergman, excusez du peu… On l’avait quitté en 2004 sur l’abominable, euh non le minable tout court « Roi et reines », allait t-il replongé dans ses travers ? Pas tout à fait. Ce film est une demie réussite. Jamais je n’aurai imaginé dire ça un jour de ce trublion malsain. L’idée de nous plonger dans le mal être familial sur cette période si particulière qu’est la préparation de... Lire la critique de Un conte de Noël

3
Critiques : avis d'internautes (50)
Un conte de Noël
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le diner de cons

Gardons-le notre cinéma national, jalousement, même s’il déplait à certains qui le trouvent trop chiant et cérébral, voir incompréhensible et laissons M. Besson se débrouiller seul dans ses tentatives d’en faire un business plus lucratif. C’est exactement ce qu’inspire Un Conte De Noël, superbe petite chronique familiale totalement jouissive et névrosée assortie d’un florilège de règlements... Lire l'avis à propos de Un conte de Noël

32 5
Avatar Jambalaya
9
Jambalaya ·
Un film bavard et nombriliste

Je rejoins assez bien la critique de Chronic'Art dont je retiens les termes "ennui, tristesse rance". Si je ne dénie pas à ce film tout intérêt (CatherineDeneuve est, comme (presque) toujours parfaite (c'est à dire qu'elle est CatherineDeneuve !), le scénario m’a paru horriblement alambiqué, confus, les situations tordues, les dialogues insupportablement poseurs (mais chapeau bas aux acteurs qui... Lire l'avis à propos de Un conte de Noël

2
Avatar Roland Comte
4
Roland Comte ·
Découverte
MONUMENTAL

Ce film est monumental, au sens premier du terme. En 2h30, en scrutant une famille et ses turpitudes, il dit tout de la vie, des hommes. Desplechin utilise sa caméra tel un scalpel, pour chatouiller, gratter ou trancher dans le vif. Son cinéma fait mal car il questionne chacun d'entre nous, sans jamais caresser dans le sens du poil. Dans la continuité du déjà immense "Rois & reine" (1), il... Lire l'avis à propos de Un conte de Noël

46 13
Avatar takeshi29
10
takeshi29 ·
Ombres que nous sommes...

Où sommes-nous ? On entre en ce film comme dans un rêve, pas certains de ne pas avoir raté quelque chose qui nous mènerait là, et toutefois pas certains de s'en soucier. Une alchimie d'étrangeté, de liberté, d'originalité... Réjouissante et à la fois imparfaite, ostentatoire, "bancale" (comme dit l'un des personnages de son petit fils schizophrène). La puissance chevauchant la fragilité, la... Lire l'avis à propos de Un conte de Noël

10
Avatar Oneiro
7
Oneiro ·
Tendrement grinçant...

Noël. Aaah, Noël. Un beau sapin. Une maison bourgeoise confortable. Une famille réunie autour de la mère malade. On s'apprête à sortir les Kleenex, en toute logique. Et bien non. Parce qu'on n'est pas chez Disney. Mais chez Arnaud Desplechin. Chacun a amené ses blessures et ses rancoeurs et s'en donne à coeur joie pour balancer des horreurs à ses proches et ce, en toute apparente légèreté. Junon... Lire la critique de Un conte de Noël

8
Avatar MrsChanita
9
MrsChanita ·
Toutes les critiques du film Un conte de Noël (50)
Bande-annonce
Un conte de Noël
Vous pourriez également aimer...