Bande-annonce
Affiche Un divan à Tunis

Un divan à Tunis

(2020)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 6
  2. 9
  3. 17
  4. 43
  5. 106
  6. 287
  7. 284
  8. 85
  9. 11
  10. 11
  • 859
  • 32
  • 926

Selma Derwish, 35 ans qui, après avoir exercé en France, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Les débuts sont épiques, entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séance tarifée avec "prestations tarifées". Mais au...

Casting : acteurs principauxUn divan à Tunis

Casting complet du film Un divan à Tunis
Match des critiques
les meilleurs avis
Un divan à Tunis
VS
Une révolution peut en cacher une autre

Pour son premier long-métrage, la réalisatrice franco-tunisienne Manele Labidi s’est choisi un double de fiction en la personne de Selma (Golshifteh Farahani), une jeune psychanalyste parisienne revenue dans une banlieue populaire de Tunis pour y ouvrir un cabinet. Si le rapport entre cinéma et psychanalyse ne saute pas immédiatement aux yeux, on le perçoit dès que s’installent sur le divan du titre les personnages pittoresques et excentriques que soigne Selma et que filme Labidi. Le cadre...

13 3
Avatar InsideWantsOut3
5
InsideWantsOut3
Un divan vide.

Pour son premier long-métrage, la réalisatrice tunisienne Manèle Labidi Labbé tente de dresser un portrait de la situation politique et sociale de son pays, en abordant le prisme de l’humour, de la dérision. Même si le film aborde des points intéressants, le traitement global, reste à désirer. Un divan à Tunis, relate l’histoire de Selma Derwish, 35 ans, psychanalyste ayant vécue quasi toute sa vie à Paris, qui décide de quitter son pays d’accueil pour... Lire la critique de Un divan à Tunis

2
Critiques : avis d'internautes (28)
Un divan à Tunis
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Freud, ce religieux

Bien qu'imparfait ce premier film de Manele Labidi est néanmoins réussi. L'humour qui s'en dégage n'a pas déclenché chez moi d'irrésistibles fous rires hormis cette scène où l'un des personnages se sentant des aptitudes au kung fu, énervé par l'attitude des flics, balance un bon vieux coup de tatane dans la tronche de l'un d'eux. Labidi est jeune, elle a de l'avenir et une grande marge de... Lire la critique de Un divan à Tunis

11 10
Avatar Daziel
7
Daziel ·
L'envie de bien faire

Réussir à faire rire ou réussir à toucher, rester dans la légèreté d’un divertissement ou la profondeur d’une œuvre d’art marquante, l’une ou l’autre de ces visions du cinéma ne peuvent être hiérarchisé tant elles apportent tous deux différemment à chacune, mais les combiner en revanche reste une performance rarement accomplie. Mrs Doubtfire ou encore Kramer contre Kramer, bien qu’ici il... Lire la critique de Un divan à Tunis

1
Avatar Séance_critique
5
Séance_critique ·
Découverte
Echantillon représentatif tunisien

Un grand nombre de films tunisiens de ces derniers mois (tous ?) évoquent un même thème, plus ou moins mis au premier plan, celui de l'évolution de la société dans l'après printemps arabe. Un divan à Tunis est en plein dans cette mouvance, avec un sujet idéal pour cette radiographie instantanée : l'arrivée d'une psychanalyste dans la capitale du pays qui va rencontrer un échantillon plus ou... Lire l'avis à propos de Un divan à Tunis

7 7
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
A la fois poilant et bancal

Sous l'improbable couvert d'une psy, émigrée en France depuis de nombreuses années, qui retourne à Tunis pour ouvrir un cabinet, ce film était annoncé comme une sorte de radiographie d'une société tunisienne quelque peu déboussolée depuis son printemps de 2011, entre traditions et visions diverses de la modernité. Si l'ensemble est plutôt sympathique et tire parti d'un ton léger et de... Lire la critique de Un divan à Tunis

4 1
Avatar Marcus31
6
Marcus31 ·
Conte de l'après-Printemps

On imagine bien, depuis le confort de nos sièges de cinéma parisiens, qu'il n'est pas si simple de parler de son pays quand on est (franco-)tunisienne, et que ce pays continue à subir les soubresauts de l'après-"Printemps Arabes", avec une société qui hésite toujours entre liberté et dictature, avec les fanatiques religieux en embuscade, la corruption et la bureaucratie qui ne sont guère... Lire la critique de Un divan à Tunis

12 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques du film Un divan à Tunis (28)
Bande-annonce
Un divan à Tunis
Vous pourriez également aimer...