👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Un divan à Tunis

2020

3.8K

1.6K

98

6.1

Film de Manèle Labidi Labbé · 1 h 28 min · 12 février 2020 (France)

Genre : Comédie dramatique

Casting (acteurs principaux) :

Golshifteh Farahani, Majd Mastoura, Hichem Yacoubi, Ramla Ayari, Aïsha Ben Miled, Feryel Chammari, Moncef Ajengui, Amen Arbi

Pays d'origine :

France, Tunisie
Casting complet et fiche technique

Selma Derwish, 35 ans qui, après avoir exercé en France, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Les débuts sont épiques, entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séance tarifée avec "prestations tarifées". Mais au lendemain de la Révolution, la demande s'avère importante dans ce pays schizophrène. Alors que Selma commence à trouver ses marques, elle découvre qu'il lui manque une autorisation de pratique... Voir plus

Eric_Perda

Sympa, mais il manque quelque chose dans la narration, j'ai eu l'impression de voir le pilote d"une série télé plaisante, à laquelle il manquerait...

il y a 2 ans

2 j'aime

DGabs

Little Nemo

Ce n'est pas très sens-critico-cinématographique comme commentaire, je le reconnais, mais Golshifteh Farahani est toujours aussi agréable à regarder.

il y a plus d’un an

OrangeApple

OrangeApple

Petit regret, ça manque de scènes oniriques. Celle du dépannage sur la route est formidable, et quelques autres auraient pu alléger, ou poétiser, un...

il y a plus d’un an

Daziel
8
Daziel

Critique positive la plus appréciée

Freud, ce religieux

Bien qu'imparfait ce premier film de Manele Labidi est néanmoins réussi. L'humour qui s'en dégage n'a pas déclenché chez moi d'irrésistibles fous rires hormis cette scène où l'un des personnages se...

Lire la critique

il y a 2 ans

InsideWantsOut
5
InsideWantsOut

Critique négative la plus appréciée

Un divan vide.

Pour son premier long-métrage, la réalisatrice tunisienne Manèle Labidi Labbé tente de dresser un portrait de la situation politique et sociale de son pays, en abordant le prisme de l’humour, de la...

Lire la critique

il y a 2 ans

EricDebarnot
7
Eric BBYoda

Conte de l'après-Printemps

On imagine bien, depuis le confort de nos sièges de cinéma parisiens, qu'il n'est pas si simple de parler de son pays quand on est (franco-)tunisienne, et que ce pays continue à subir les soubresauts...

Lire la critique

il y a 2 ans

Fêtons_le_cinéma
7

À l’écoute

Elle n’est pas voilée. Elle n’est pas mariée. Elle fume en public, importune Freud qui, le temps d’une virée en voiture, a troqué sa chéchia contre son sérieux d’antan. Selma est une psychanalyste...

Lire la critique

il y a 2 ans

6nezfil
7
6nezfil

Echantillon représentatif tunisien

Un grand nombre de films tunisiens de ces derniers mois (tous ?) évoquent un même thème, plus ou moins mis au premier plan, celui de l'évolution de la société dans l'après printemps arabe. Un divan à...

Lire la critique

il y a 2 ans

Marcus31
6
Marcus31

A la fois poilant et bancal

Sous l'improbable couvert d'une psy, émigrée en France depuis de nombreuses années, qui retourne à Tunis pour ouvrir un cabinet, ce film était annoncé comme une sorte de radiographie d'une société...

Lire la critique

il y a 2 ans