Bande-annonce
Affiche Un homme est passé

Un homme est passé

(1955)

Bad Day at Black Rock

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 2
  2. 2
  3. 1
  4. 6
  5. 25
  6. 88
  7. 269
  8. 227
  9. 60
  10. 15
  • 695
  • 66
  • 588

Pour la première fois depuis quatre ans, un train s'arrête à Black Rock, bourgade perdue en plein désert. Le visiteur, John J. Macreedy (qui est amputé d'un bras entier), interroge les quelques habitants qu'il rencontre sur le moyen de se rendre en un lieu-dit alentour : Adobe Flat, et ce sans...

Casting : acteurs principauxUn homme est passé
Casting complet du film Un homme est passé
Match des critiques
les meilleurs avis
Un homme est passé
VS
McCreedy coopératif

En 1954, John Sturges était au début de sa carrière et n'avait pas encore signé les films qui le rendront célèbre, que ce soit Les Sept Mercenaires, La Grande Evasion ou Règlement de compte à OK Corral. Cependant, c'est pour Un Homme est passé qu'il recevra son unique nomination aux Oscars. Il faut avouer que le réalisateur, qui a su prouver dans quasiment toute sa filmographie qu'il était un des grands de Hollywood, maîtrise ici son film sur tous les points. Pendant tout le générique, le...

30 5
MORNE PLAINE

Spencer Tracy, la soixantaine bien tapée, manchot de son bras droit, met la pâtée à une demi-douzaine de gus moitié plus grand que lui, rien qu’à l’aide de son regard de tueur et d’un bras gauche qui ferait même pâmer d’envie Bruce Lee, vraiment très petit joueur à coté de pareil surhomme. Pour ne rien arranger, Sturges – qui a il est vrai fait bien pire dans sa carrière, mais aussi bien mieux- nous afflige d’une réalisation poussive, à l’esthétique vieillotte- ; Robert Ryan est... Lire l'avis à propos de Un homme est passé

2
Critiques : avis d'internautes (24)
Un homme est passé
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lee super posé

Un vrai petit bijou que ce film de Sturges, où comment un manchot débarque après la guerre à Black Rock, minuscule ville de bouseux perdue dans le désert et remue les mauvaises consciences et les silences coupables avec la tenacité de la mouche du coche. Habitué des westerns, Sturges ne fait rien ici pour se sentir dépaysé : ville paumée, étranger mystérieux, secrets honteux, tyran local,... Lire l'avis à propos de Un homme est passé

33 11
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·
Une sorte de faux western magistral

Tourné en pleine "chasse aux sorcières" à Hollywood, ce film est un violent réquisitoire contre la lâcheté collective. La petite ville de Black Rock perdue en plein désert et où même le train ne s'arrête jamais, a tout du patelin paisible, aux habitants accueillants avec son brave sheriff, son vieux toubib un peu imbibé, et sa jeune garagiste serviable... mais derrière cette façade apparente... Lire la critique de Un homme est passé

16 6
Avatar Ugly
9
Ugly ·
Critique de Un homme est passé par Alligator

Très belle oeuvre, tendue, colorée. Sturges installe un huis-clos pesant, une prison en plein désert. Les montagnes environnantes qui telles des murs immenses imposent aux personnages l'immobilité ou l'horizon vaste, sans fin, une cage à l'air libre ou bien encore la voûte céleste qui trône sur les têtes comme un plafond haut mais stable et indépassable. Les éléments naturels ne sont pas les... Lire la critique de Un homme est passé

5 1
Avatar Alligator
9
Alligator ·
Découverte
Le bras armé de la justice

McReedy (Spencer Tracy) est à la recherche d'un terrible secret que veulent lui cacher les habitants de Black Rock. Dans ce village perdu au milieu du désert, l'étranger n'est pas le bienvenu et les règles de l'hospitalité a été remplacées par celles de la brutalité. Nous sommes en 1945 et l'Amérique est vue comme le pays des défenseurs du monde libre. Toute l'Amérique ? Non,... Lire la critique de Un homme est passé

16 10
Avatar Zolotoï
8
Zolotoï ·
Art Day

Tel un serpent en plein désert, un immense train brise le silence des étendus sableuses dans une Amérique profonde et dont on n’image pas l’existence. Le bruit de la machine apporte un vent de changement et de tourments à venir. Quand un homme habillé de noir en descend, il porte en lui l’empreinte du funeste aussi bien passé que présent. Bad Day At Black Rock est... Lire la critique de Un homme est passé

16
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
7
La-Li-Lu-Le-Lo ·
Toutes les critiques du film Un homme est passé (24)
Bande-annonce Un homme est passé