Divine simplicité

Avis sur Un homme est passé

Avatar zardoz6704
Critique publiée par le

Il y a des thrillers qui ont besoin de perpétuels rebondissements de situation pour se sentir intéressants. Et puis il y a les films d'ambiance, qui se délectent d'une tension instillée peu à peu, jusqu'au dénouement final. "Bad day at Black Rock" est un éminent représentant de cette deuxième catégorie de films.

Séquence d'ouverture sur un train traversant les étendues du désert américain. Un train moderne, mais ce n'en est pas moins sublime. Puis le train s'arrête devant un minuscule amas de maisons regroupées non loin de collines rocheuses majestueuses. Un homme, un handicapé du bras gauche, descend du train (Spencer Tracy). Le télégraphiste, étonné, l'air vaguement inquiet, essaie de savoir des choses sur ce nouvel arrivant. Sous une véranda, deux mecs (Ernst Borgnine et Lee Marvin) avec des chapeaux de cowboy regardent d'un air soupçonneux le nouveau-venu. Le décor est posé.

Le véritable sujet du film (le lynchage d'un Américain d'origine japonaise par une bande de white trash bourrés menés par un horrible Robert Ryan en casquette rouge) met en réalité du temps à arriver, et reste au fond au second plan, par rapport à ce thème si cher au western : comment affirmer l'autorité de l'Etat dans un endroit isolé, livré à la loi du plus fort ?

Alors, on se doute qu'il y aura une scène de confession ; un lâche qui cherche sa rédemption, un faible qui dérouille pour les autres (en l'occurrence une femme, ce qui est tout de même fort de café), une poursuite en bagnole, une scène de bagarre, un gunfight final. Et que le film se terminera sur le retour du train venant chercher Spencer Tracy.

Il n'empêche. Ce film a son rythme propre. Un rythme lent. Une photographie solaire, irradiée par la sensualité masculine brutale des années 1950. Des cadrages qui rappellent Hopper. Des placements dans l'espace très étudiés des personnages. Walter Brennan a encore ses dents. Le casting est démentiel, il ne manquerait que James Coburn (mais c'est un peu tôt).

C'est un classique qui à mon avis a eu une énorme descendance, je ne mesure même pas...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
6 apprécient

zardoz6704 a ajouté ce film à 2 listes Un homme est passé

Autres actions de zardoz6704 Un homme est passé