6h00,6h00,6h00,6h00,6h00,6h00,6h00

Avis sur Un jour sans fin

Avatar xaiy
Critique publiée par le

"Un jour sans fin" est clairement, pour moi, une reprise de "la vie est belle" de Capra, sauf que là où l'on avait un homme bon découvrant l'impact positif de sa vie, ici nous avons un bon misanthrope bien cynique, qui à la chance de rendre sa vie positivement impactante.

Je trouve le film très efficace, dès l'introduction les enjeux sont posés, Phil qui déteste tout le monde et Rita, la joviale productrice, dont on devine que Phil devra changer pour séduire.

Cette comédie, bien menée, évite de se noyer dans son concept. Au contraire, celui-ci, par le montage de Ramis, sert parfaitement le propos du film, la comédie quand il faut, l'évolution de Phil quand il faut, et également la violence des échecs quand il faut ( cette violente série de claques données par Rita, que l'on subit autant que Phil, les efforts sont inutiles si l'on ne fournit pas les bons )

Phil recommence sa vie en quelque sorte.
Ses premières actions, lorsqu'il prend conscience de la boucle, sont celles d'un gosse à qui est laissé une liberté totale. Puis, lorsqu'il se lasse de ce jour sans fin et cherche un moyen d'en finir, on peut rapprocher ça de l'adolescent qui, à la vue de la vie d'adulte, de ses difficultés et responsabilités à venir, tente de les fuir et s'y refuse par tous les moyens. Enfin, lorsqu'il y est plongé pour de bon et n'a plus le choix, il s'investi, et Phil profite LITTERALEMENT de ce temps qui lui est accordé.
En fait, le film nous donne un aperçu de ce que l'on pourrait faire si on arrêtait un peu de perdre du temps inutilement pour se consacrer aux choses qui nous tiennent vraiment.

Phil finit par briser le cycle éternel de réincarnation, en devenant la meilleure version de lui-même. Cela transparaît clairement quand on sait que Ramis a été influencé par le bouddhisme.

On a donc une reprise de "La vie est belle", le rejoignant même dans le pitch improbable et la tombée de flocons synonyme de fin du cauchemar, qui s'en détache pourtant très bien, dans une comédie là où Capra eu choisi un ton plus sérieux, sans en perdre de saveur.
Une jolie leçon de vie, certes un poil moralisatrice, mais très plaisante à regarder, dont les mots prononcés par Phil plein de joie : "Aujourd'hui c'est demain", nous fait entendre que la vie, comme un film d'ailleurs, ne s'apprécie réellement que dans son déroulement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de xaiy Un jour sans fin