Un malaise plus fin qu'il n'y parait.

Avis sur Un jour sans fin

Avatar Nanoyo
Critique publiée par le

Il devient de moins en moins fréquent de passer par de multiples états à la vision d'un film, or c'est pourtant le potentiel qu'exploite Un jour sans fin en nous proposant un film d'apparence simpliste et qui exploite quelque chose de plus profond. Et bien que sa conclusion ne réponse à aucune question, on ne peut s'empêcher d'être simplement heureux. Cependant, c'est l'interprétation du film, très divine, qui m'a intrigué car on est véritablement face à l'illustration du purgatoire avant le paradis.

On nous affuble d'un personnage détestable qui remercie le monde en le détestant à son tour et en profitant de la malédiction qu'il lui arrive, on ne peut que ressentir un profond malaise à de nombreux moments. Cela dit, lorsqu'il tente par tous les moyens de se taper la greluche qui l'accompagne, on est bien satisfait de le voir se prendre des mandales. Car oui, la fille ultra catho qui voue un cultes aux sacro-saintes valeurs et les applique pour toutes choses, je trouve ça autant caricatural que ridicule et je n'adhère pas.

Cependant, la richesse et l'intelligence de l'écriture de cette comédie commencent à véritablement me capter. Il aura tout de même fallu attendre la moitié du film. Les remises en questions du personnages et ses actes extrêmes sont vraiment satisfaisants, si bien qu'on se lie d'affection pour le triste bonhomme qu'il devient. C'est bien lorsqu'il se retrouve confronté à la mort que les questions se posent sur les sens cachés derrière cette histoire.

Au fond, on prend pour acquis depuis le début du film que la journée recommence et puis c'est tout, que le héros doit effectuer quelque chose. Mais est-ce réellement si simple ? Doit-il conquérir le coeur de quelqu'un ? Faire le bien autour de lui ? Ou se retrouve-t-il depuis le départ dans un long couloir dans lequel il est libre d'exprimer ses pires défauts tout comme ses plus belles qualités ? Ce purgatoire dont nous sommes, nous spectateurs, les juges le récompense de la manière la plus adéquate.

C'est là que se trouve le génie qui se cache derrière l'écriture de ce film. Et bien qu'il ait des défauts sur le plan technique et temporels, on ne peut qu'applaudir la simplicité efficace de cette histoire. Un film très agréable qu'on peut librement laisser à interprétation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 635 fois
5 apprécient

Autres actions de Nanoyo Un jour sans fin