Bande-annonce
Affiche Un peu, beaucoup, aveuglément !

Un peu, beaucoup, aveuglément !

(2015)
12345678910
Quand ?
5.9
  1. 35
  2. 90
  3. 173
  4. 362
  5. 742
  6. 1268
  7. 987
  8. 397
  9. 87
  10. 32
  • 4.2K
  • 155
  • 501

Un inventeur de casse-tête très investi a besoin de silence pour travailler. Il va devoir cohabiter avec une pianiste qui prépare un concours important.

Casting : acteurs principauxUn peu, beaucoup, aveuglément !

Casting complet du film Un peu, beaucoup, aveuglément !
Match des critiques
les meilleurs avis
Un peu, beaucoup, aveuglément !
VS
Blind date

J'aime bien Cornillac à la base, mais en plus je trouve qu'il vieillit vachement bien. C'est parce qu'il est dans le film que je me suis laissé tenter. Et puis en plus, le pitch donne envie un peu aussi. Malheureusement, le scénario, il faut bien le dire, est assez mauvais. Le début m'a un peu fait chier, il aura fallu attendre la moitié du film pour que je me prenne enfin au jeu. Le concept de base est vite expédié pour laisser place à un autre concept intéressant mais toujours...

11
Are I Esse Pi Ty Si

L'est mimi, ce film ! Faut le dire tout net, ça casse pas 3 briquettes dans un muret (variante personnelle des 3 pattes au canard ! J'aime trop les bêtes pour leur faire du mal !). Si, l'est mimi, cette histoire ! L'idée de partager sa vie avec quelqu'un sans le voir, ça me séduit ! Pis l'est mimi, Cornillac ! Ben si ! Il y met de la bonne volonté, il a choisi 2 titres phare en bande son, parce qu'il y a quand même... Lire l'avis à propos de Un peu, beaucoup, aveuglément !

27 3

PostsUn peu, beaucoup, aveuglément !

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (85)
Un peu, beaucoup, aveuglément !
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Effeuillage de marguerite ? Vivement sa fête.

Recette pour décoinçage express, garantie sans soude. Vous êtes une jeune pianiste aux cheveux tirés, bien boutonnée, lunetée et célibataire ? Vous êtes coincée. Et votre vie est tellement triste, espèce d'inconsciente. Heureusement vous avez une amie plus que décoincée qui trompe son mari parce-qu'il fait du rameur ; mais qui est en fait à la recherche de l'amour, celui avec un homme... Lire la critique de Un peu, beaucoup, aveuglément !

16 4
Avatar Carnecruse
3
Carnecruse ·
L'amour... Pas si aveugle que ça ! (Prend ça W9 ! )

D'emblée, le plot est plaisant : deux voisins qui, à travers de fines cloisons, vont, tout d'abord apprendre à s'apprivoiser, pour finalement faire connaissance : un inventeur ayant besoin de silence, et une pianiste. Une idée simpliste qui a pourtant était brillamment été exploitée par Clovis Cornillac malgré quelques "couacs" qui empêche ce film de grappiller de meilleures notes. A... Lire l'avis à propos de Un peu, beaucoup, aveuglément !

7 1
Avatar Winston
8
Winston ·
Une cloison pour deux.

Comédien plutôt sympathique quand il paraît concerné par ce qu'il joue, Clovis Cornillac passe le fatidique cap de la mise en scène avec Un peu, beaucoup, aveuglément, coécrit avec sa compagne Lilou Fogli, Tristan Schulmann et Mathieu Oullion. Visiblement inspiré par les classiques de la comédie romantique... Lire l'avis à propos de Un peu, beaucoup, aveuglément !

8 2
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·
Critique de Un peu, beaucoup, aveuglément ! par Hugo Harnois

Supposez deux appartements mitoyens où les bruits les plus infimes sont perceptibles. Imaginez maintenant deux handicapés du cœur comme voisins. L'un est un inventeur asocial, l'autre est une pianiste à la timidité maladive. D'abord, le chaos régnera en maître. Puis, peu à peu, ces deux êtres vont commencer une relation aussi surprenante qu'originale : devenir amoureux l'un de l'autre, sans... Lire l'avis à propos de Un peu, beaucoup, aveuglément !

5
Avatar Hugo Harnois
6
Hugo Harnois ·
Découverte
Chopin + Serge Lama = ?

On peut faire crédit à Clovis Cornillac de beaucoup de choses pour son premier film, le plus important étant sans doute un vrai respect pour le genre, qui permet à "Un Peu, Beaucoup, Aveuglément" de dépasser allègrement la masse assez répugnante de la "comédie franchouillarde" qui nous fait généralement honte : le point de départ du film est un "concept" fécond... Lire la critique de Un peu, beaucoup, aveuglément !

8 1
Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques du film Un peu, beaucoup, aveuglément ! (85)
Bande-annonce
Un peu, beaucoup, aveuglément !
Vous pourriez également aimer...