La sobriété et la justesse du propos

Avis sur Un sac de billes

Avatar Tim Hagine
Critique publiée par le

La sobriété et la justesse du propos, c’est ce qui caractérise "Un sac de billes", une sorte de road movie porté par la touchante innocence puérile de Batyste Fleurial dans la peau de Maurice, et surtout de Dorian Le Clech dans le rôle du petit Joseph fermement attaché à sa bille fétiche en terre. Ce qui est remarquable, c’est d’avoir su ne pas forcer quoi que ce soit, comme s’ils vivaient leur propre histoire. Leur naturel et la caméra de Christian Duguay nous font vivre leur épopée à hauteur d’enfant, sur une partition encore une fois superbe de mélancolie d’Armand Amar. Si la prestation des deux jeunes acteurs est irréprochable, on la doit sans doute à la direction artistique des acteurs, mais aussi à leur complicité bien visible à l’écran, et à la présence de cadres tels que Patrick Bruel, Elsa Zylberstein et compagnie. Aucun plan n’est superflu et la précision des cadrages amène une photographie intéressante, en gardant le cap de cette manière, le réalisateur est parvenu à instaurer une sorte de tension tout au long de son film, grâce aussi au concours des acteurs visiblement très concernés, et à la musique qui accompagne merveilleusement bien chaque moment du film, laquelle sait même se taire pour des scènes bien spécifiques. Si l’immersion dans cette aventure est rendue possible, on le doit aussi à la qualité de la reconstitution : le salon de coiffure, les autos, le train avec sa machine à vapeur, les costumes, et toute une pléiade d’objets vintages contribuent à nous replonger sans difficulté dans la France occupée de 1944. Seulement il manque juste un petit supplément d’âme, ce petit quelque chose d’indéfinissable supplémentaire pour nous porter au firmament des émotions fortes tout au long de cette belle histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Tim Hagine a ajouté ce film à 1 liste Un sac de billes

Autres actions de Tim Hagine Un sac de billes