Avis sur

Un ticket pour deux

Avatar NonoDarko
Critique publiée par le

Cette fois, John Hugues s'attarde sur le monde adulte : un cadre de la publicité New Yorkaise doit se rendre dans sa famille pour Thanksgiving, et devra surmonter des épreuves humaines pour y parvenir, tout ça au contact d'un vendeur d'anneaux de rideaux, bon vivant qui le poussera dans ses derniers retranchements. Ce film est une aventure humaine très drôle et très touchant, il y a une volonté d'un certain retour aux sources, à la simplicité. Certains pourront trouvé ça un peu niais, le message reste très convenu « la famille c'est bien, le mari qui aime sa femme, etc... », mais c'est montré très justement, comme d'habitude, John Hughes se saisit des clichés et des situations les plus banales de la société familiale américaine pour dévoiler l'essentiel de ce qui fait la vie. On ressent aussi l'attachement de Hughes à son Etat de l'Oregon, d'ailleurs, tous ses films sont très marqués par son emplacement géographique, il aime sa terre, et le montre à travers les autochtones, ici, John Candy semble être un pur produit régional, c'est aussi un appel au retour au source pour le personnage de Steve Martin, il redécouvre l'endroit d'ou il vient, en contraste avec sa vie new yorkaise. Enfin sans en dire plus, le film se conclut de façon très touchante, le mariage entre comédie et drame est très subtile, c'est ce qui fait la force de Hughes. D'ailleurs, je pense qu'il y a un épisode de Scrubs qui rend totalement hommage à ce film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 147 fois
1 apprécie

Autres actions de NonoDarko Un ticket pour deux