Bande-annonce
Affiche Une exécution ordinaire

Une exécution ordinaire

(2010)
12345678910
Quand ?
5.9
  1. 5
  2. 8
  3. 13
  4. 28
  5. 55
  6. 84
  7. 68
  8. 25
  9. 6
  10. 4
  • 296
  • 7
  • 117

L'automne 1952. Une jeune médecin urologue et magnétiseur qui pratique dans un hôpital de la banlieue de Moscou cherche désespérément à tomber enceinte de son mari, un physicien désabusé qui ne survit que grâce à l'amour qui le lie à sa femme. Cette dernière est à son grand effroi appelée...

Casting : acteurs principauxUne exécution ordinaire

Casting complet du film Une exécution ordinaire
Match des critiques
les meilleurs avis
Une exécution ordinaire
VS
Stalinisant !

Pour un premier film, Marc Dugain adapte la première partie de son propre roman, celle où une jeune magnétiseuse est sommée de guérir Staline alors que celui-ci se sent mourir. Déjà, la grande surprise de ce film est de ne proposer que des acteurs français pour jouer des personnages russes, et sans accent non plus. Il faut avouer que ça marche très bien. On sent que c'est un film à petit budget, donc il y a très peu d'extérieurs (juste une scène à la maison de vacances de Staline), mais je...

6
Critique de Une exécution ordinaire par Caine78

Pour être très honnête, "Une exécution ordinaire" n'est vraiment pas le genre de films qui provoque l'enthousiasme. On a à plusieurs reprises tendance à s'ennuyer, tandis que la mise en scène de Marc Dugain paraît régulièrement limité, notamment d'un point de vue technique... Mais le film ne démérite pas pour autant. En effet, le sujet est suffisamment grave et marquant pour que l'on s'y intéresse du début à la fin, l'angoisse ressentie à l'époque par beaucoup de Russes étant globalement... Lire l'avis à propos de Une exécution ordinaire

Critiques : avis d'internautes (14)
Une exécution ordinaire
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Impressionnant Dussollier en Staline pour un premier film en demi-teinte

A voir surtout pour la composition bluffante d'André Dussollier en Staline, peu incarné au cinéma jusqu'alors, pour ce qui restera l'une de ses plus grandes prestations au cinéma; En choisissant Dussollier, Marc Dugain a certainement voulu choisir un acteur qui transpire naturellement la bonhomie et le calme pour mieux nous faire ressortir la perversité et la paranoïa du personnage, jouant ainsi... Lire l'avis à propos de Une exécution ordinaire

5
Avatar Guillaume Rouleau
6
Guillaume Rouleau ·
Découverte
Frustrant

Il y a quelques années, Marc Dugain avait eu l'humilité de confier l'adaptation de sa "Chambre des officiers" à François Dupeyron pour un formidable résultat. Cette fois, sans doute influencé par l'exemple d'autres écrivains comme Philippe Claudel, il s'est chargé lui-même de mettre en images son roman. Le résultat est très frustrant car malgré une histoire passionnante et une interprétation... Lire la critique de Une exécution ordinaire

4
Avatar takeshi29
5
takeshi29 ·
Critique de Une exécution ordinaire par ClémentCad

Marc Dugain est peut-être, selon certains, un très bon écrivain, il n'en reste pas moins que ce premier passage derrière le caméra semble une bien mauvaise reconversion pour l'auteur, qui ferait mieux de laisser de vrais réalisateurs adapter ses romans. Certes, André Dussolier campe vraiment bien ce Staline en fin de vie cherchant désespérément à recourir à divers rebouteux, tout en ne perdant... Lire l'avis à propos de Une exécution ordinaire

3
Avatar ClémentCad
1
ClémentCad ·
Une exécution ordinaire

Marc Dugain joue au cinéaste, use et abuse de caméra à l'épaule, de recadrages exacerbés tout en rechignant à l'idée de se séparer des "bons mots" de son bouquin (Staline ne parle alors que par aphorismes). En revanche, le metteur en scène n'a pas de complexe à épouser un romanesque peu investi par le cinéma français contemporain d'où résulte une histoire passionnante et des comédiens... Lire l'avis à propos de Une exécution ordinaire

Avatar Seance-sup-0H30
7
Seance-sup-0H30 ·
Critique de Une exécution ordinaire par Ygor Parizel

Un drame solide, malgré le fait que cette histoire est imaginaire. La terreur sous le dictateur Staline est retranscrit de manière effrayante. Marina Hands est excellente tout comme André Dussollier. Lire la critique de Une exécution ordinaire

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film Une exécution ordinaire (14)
Bande-annonce
Une exécution ordinaire