Affiche Une femme marquée

Critiques de Une femme marquée

Film de (1958)

Les abimés en abîmes

Hollywood 1958. Macrocosme défiguré en cloaque, inoubliable sous la plume acide et fiévreuse d'Ellroy. Asile d'attraction dans lequel splendeur et sordide ne savent plus ou il est le plus jouissif de jouer leur partie de grande faucheuse: sous la chaleur glaçante des plateaux immenses ou au fond des tombeaux ardents dans lesquels se donnent des fêtes dispendieuses. Ce qui frappe le plus celui... Lire l'avis à propos de Une femme marquée

24 8
Avatar guyness
6
guyness ·

He was never much of a man for tomorrows

A 48 ans, celui qui fut le plus flamboyant des Robins des bois, le plus énergique des General Custer et le plus indomptable des corsaires de sa majesté n'était plus que l'ombre de lui-même. Les excès en tous genre l'avaient profondément transformé. L'alcool était devenu sa compagne attitrée et les rôles de séducteurs et d'aventuriers avaient fini par l'abandonner. C'est bien simple, Erroll Flynn... Lire la critique de Une femme marquée

2 1
Avatar Eric_Aussudre
6
Eric_Aussudre ·