Bande-annonce
Affiche Une nuit en enfer

Une nuit en enfer

(1996)

From Dusk till Dawn

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 88
  2. 143
  3. 296
  4. 658
  5. 1431
  6. 3823
  7. 8108
  8. 5856
  9. 1880
  10. 603
  • 23K
  • 1.3K
  • 3.4K

Deux criminels prennent une famille en otage près de la frontière mexicaine. Ils se rendent dans un bar pour attendre l'arrivée de leur contact.

Casting : acteurs principauxUne nuit en enfer
Casting complet du film Une nuit en enfer
Match des critiques
les meilleurs avis
Une nuit en enfer
VS
Poésie ailurophile...

"Allez, allez ! Venez ! Minou minou minou ! Amenez vous les mordus d'la chatte ! Ici au Titty Twister on écrase les prix sur la chatte ! Ouais, sur toutes nos chattes haut de gamme, vous pouvez marchander ! C'est une liquidation de chattes ! On a de tout, de la chatte blanche, de la chatte noire, de la chatte espagnole, de la chatte jaune, on a d'la chatte chaude, de la chatte glacée, on a d'la chatte qui mouille ! On a... de la chatte qui pue ! On a d'la chatte poilue, de la chatte saignante,...

48 17
Avatar KenshiMaster
4
KenshiMaster
Une journée culte, une nuit navrante.

From Dusk till Dawn ou Une nuit en enfer dans sa traduction de l’hexagone est un film réalisé et sortie tout droit de l’imagination débordante de Robert Rodriguez et Quentin Tarantino. N’ayant pas la réputation qu’il a actuellement, il ne se voit accorder que 20 millions de dollars, il en aurait certainement fallut le double pour ce qu’avait l’intention de produire le réalisateur de Desperado. En dépit de son maigre budget, le film réussira à réaliser un score des plus honorables au box-office.... Lire la critique de Une nuit en enfer

3
Critiques : avis d'internautes (194)
Une nuit en enfer
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Satanic cocksuckers.

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi Quentin Tarantino et surtout Robert Rodriguez s'échinaient encore à rendre hommage au cinéma Grindhouse (que ce soit à travers le diptyque "Death Proof" / "Planet terror" ou encore "Machete") tant les deux larrons avaient rendu l'hommage ultime au genre avec leur "From dusk till dawn" en 1995, projet imaginé par le maquilleur Robert Kurtzman (le K de KNB... Lire l'avis à propos de Une nuit en enfer

60 5
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Incontournable du drive in...

Un très sympathique mélange des genres que voilà, puisqu'il nous propose une brochette d'acteurs largement connus des cinéphiles (Clooney, Tarantino, Keitel, Williamson, Savini...), et cela juste à des fins de divertissement. Pas de morale à tirer de ce pur bijou du cinéma bis, simplement un film barré qui ménage un twist énorme en son milieu et qui se contente de faire évoluer ses... Lire l'avis à propos de Une nuit en enfer

3
Avatar Voracinéphile
8
Voracinéphile ·
Découverte
Defends-toi Sex Machine !

Tout d'abord je voudrais défendre ce film de la manière suivante - quoi qu'ici il n'a pas besoin d'être réellement défendu vu sa bonne note moyenne - Une Nuit en Enfer n'est pas un nanar mais un véritable film de genre, le film d'une génération, bla bla bla, mon cul sur la commode. Une Nuit en Enfer est avant tout un putain de film couillu. Couillu à tous les niveaux, à l'image du casting... Lire l'avis à propos de Une nuit en enfer

43 5
Avatar NeeKoh
9
NeeKoh ·
Cavale d'enfer

Les frères Gecko sont en cavale après que Ritchi (Quentin Tarantino) ait fait évader son frère Seth (George Clooney) de prison. Recherchés par la police, Seth décide de faire "profil bas". Mais pour Ritchi, faire "profil bas" et prendre toute une famille en otage, ça n'est pas incompatible… Désireux de passer la frontière mexicaine, les frères Gecko utilisent... Lire la critique de Une nuit en enfer

23
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·
Everybody be cool.

Tarantino c'est le genre de type avec qui partager équitablement est impossible. On en connait tous au moins un comme ça, qui par principe en veut plus que toi. Transformant l'histoire imaginée par Robert Kurtzman en la gonflant de ses délires, obsessions, humour et dialogues - multi références au cinéma - La horde sauvage, Génération perdue, un type avec un tshirt Assaut, la podophilie, un... Lire la critique de Une nuit en enfer

82 24
Avatar DjeeVanCleef
7
DjeeVanCleef ·
Toutes les critiques du film Une nuit en enfer (194)
Bande-annonce Une nuit en enfer
Vous pourriez également aimer...