On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la nature ; ce n'est pas ma faute.

Avis sur Valmont

Avatar Zolotoï
Critique publiée par le

Certains films souffrent d'une malédiction dès leur conception, comme le Don Quichotte de Terry Giliam ou le Napoléon de Kubrick. Valmont en fait partie. Comment expliquer sinon que ce film soit aussi méconnu et sous-estimé ?

Le responsable principal de cet échec se nomme Stefen Frears. Il a la même idée que Milos Forman et au même moment: tourner une adaptation des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Forman est un perfectionniste qui tourne plus lentement que Frears. Il s'attache à des reconstitutions de décors d'époque qui prendront beaucoup de temps. Le film de Frears sortira donc le premier et raflera la mise. Quel spectateur aurait envie de voir deux fois une adaptation d'un même roman racontée un peu différemment ? « On s'ennuie de tout, c'est une loi de la nature » disait la marquise de Merteuil. Valmont sera un flop retentissant pour le producteur Claude Berry...Mais il sera réévalué plus tard...

S'il fallait faire un choix entre les deux films mon préféré serait celui de Forman. La raison en est le choix de l'actrice principale. Dans les Liaisons Dangereuses de Stefen Frears, Glenn Close, les cheveux roux tirés en arrière, le visage trop poudré, les yeux noirs glacés, fait penser dans son interprétation du personnage de Mme de Merteuil à une maîtresse BDSM sévère. Le genre à ne faire fantasmer qu' un trader de la City, un homme politique ou un critique de cinéma. Elle est associée à un vicomte de Valmont extrêmement pervers (John Malkovitch qui s'est fait une spécialité de ce genre de personnages).La caricature des deux personnages principaux m'a toujours empêché d'entrer dans ce film,Stefen Frears voulant désigner trop clairement où se situait le Mal.

Tout au contraire dans Valmont Annette Bening avec son sourire irrésistible, ses yeux bleus rieurs, son innocence feinte est toute en douceur féminine, en séduction et en rouerie. C'est exactement la Mme de Merteuil que l'on s'imagine, capable de tromper le monde entier et même Valmont avec le sourire. Annette Bening est l'atout numéro un du film, chacune de ses apparitions est un régal et elle porte le film presque à elle toute seule.

D'autant qu'à l'inverse les autres personnages féminins sont utilisés à des fins scénaristiques peu nuancées. Là où dans le film de Frears on avait rien moins qu'Emma Thurman et Michelle Pfeiffer on trouve respectivement Fairuza Balk et Meg Tilly. La jeune Fairuza Balk ressemble à une enfant pré-pubère et à notre époque one pourrait s'empêcher de voir en Valmont un pédophile refoulé. La jeune Mlle de Volanges personnifie la naïveté dont Forman veut se moquer ouvertement.

Drôle d'idée ensuite d'avoir choisi Meg Tilly pour le rôle de Mme de Tourvel. Là aussi on comprend assez mal que Milos Forman ait pu choisir une actrice d'origine asiatique pour interpréter une marquise française. Et si le visage perpétuellement triste de Meg Tilly est censé démontrer le combat moral qui torture Mme de Tourvel et par la suite les ravages de la culpabilité chez cette femme honnête qui s'est abandonnée, la contrepartie est le côté ennuyant du personnage.

Je ferai également des réserves sur Valmont , le personnage masculin principal. Certes Valmont est tout en séduction lui aussi et il occupe le devant de la scène. Forman souligne le conflit entre sa sincérité indéniable et ses mensonges de libertin. Mais Colin Firth manque un peu de charisme et ne semble jamais maîtriser les événements.

Il est également maladroit d'avoir choisi Valmont comme titre du film. Les personnages principaux du roman sont Merteuil autant que Valmont. Je ne suis pas un féministe réclamant l'égalité totale de traitement y compris dans les titres de films mais dans le cas des Liaisons Dangereuses je soupçonne Laclos qui était un militaire libertin d'avoir composé ses personnages féminins avec beaucoup de soin, au moins autant qu'il en avait mis à composer le personnage de Valmont. Je pense donc que le mauvais choix du titre fait partie de la malédiction invoquée au début et qu'il aurait mieux valu un titre où les deux protagonistes soient traités équitablement, voire pourquoi pas évoquer uniquement la marquise de Merteuil dans le titre.

En dépit de ces maladresses c'est pourtant Valmont qui, des deux films est le plus intéressant à mon avis. Même s'il s'éloigne par moments du livre de Laclos, Forman est plus fidèle à l'esprit du roman. Mais le succès et la fidélité de l'adaptation n'ont rien à voir. Et d'ailleurs la fidélité est un mot qu'il est hasardeux d'employer quand il s'agit des Liaisons Dangereuses...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 891 fois
10 apprécient

Zolotoï a ajouté ce film à 1 liste Valmont

  • Films
    Cover 100 films adaptés de romans

    100 films adaptés de romans

    ...en chantier...Voir aussi la liste miroir: http://www.senscritique.com/liste/100_romans_adaptes_au_cinema/1490126

Autres actions de Zolotoï Valmont