Avis sur

Velvet Goldmine par AWolfAtTheDoor

Avatar AWolfAtTheDoor
Critique publiée par le

Un journaliste (Christian Bale) est chargé de rédiger un article pour l'anniversaire de la mort d'une star du rock. Ce journaliste avait, durant son adolescence, découvert son homosexualité en s'identifiant à cette même star. Il l'avait aimée, vénérée, désirée et vue mourir. Il devait désormais enquêter sur les traces d'un passé emplit de souvenirs difficiles et merveilleux à la fois.

On peut voir dans ce film, sous les traits de Brian Slade (Jonathan Rhys-Meyers), un David Bowie allant de Space Oddity à Ziggy Stardust, sous les traits de Curt Wild (Ewan McGregor) un mélange de Iggy Pop et Lou Reed et peut-être (c'est en tout cas ce que je pense) sous les traits d'un certain Malcolm (Brian Molko), Klaus Nomi. Bref, tout un pan de l'histoire de la musique pop-rock des seventies, étalé sur fond de biographie imaginaire. Le film est réalisé en 1998 et paraît pourtant tout droit venu de 1972, date de la sortie du célèbre Ziggy Stardust de Bowie.

Rhys-Meyers et McGregor sont splendides dans leurs rôles et l'on est entièrement transporté dans une époque de libération, non seulement sexuelle, mais aussi musicale et stylistique. Les costumes sont ahurissants et la bande originale forcément excellente.

Note: Pour la bande originale, aucune chanson de Bowie n'est présente. Ce qui pourrait sembler être un mauvais point pour le film se révèle bien rattrapé. En effet, Rhys-Meyers a poussé la chansonnette avec réussite, secondé à 2 ou 3 reprises par un Thom Yorke dissimulé sous les effets de sons à la Bowie. Vous trouverez tout de même une chanson de Iggy Pop interprété par McGregor, lui aussi excellent dans le domaine et quelques versions de Lou Reed et Placebo, entre autres...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
1 apprécie

AWolfAtTheDoor a ajouté ce film à 1 liste Velvet Goldmine

Autres actions de AWolfAtTheDoor Velvet Goldmine