La mère de tous les slashers

Avis sur Vendredi 13

Avatar darevenin
Critique publiée par le

Film culte et sorte de Psycho mais un peu à l'envers ;

car ici, c'est la mère qui tue en croyant que son fils lui ordonne de le faire.

Bien sûr, on retrouve ici le prototype ou l'un des premiers slashers, mais qui reste moins caricatural que certains slashers actuels : les jeunes ne sont pas idiots, certains sont justes un peu originaux, mais on a bien un fou du village en mode : "N'y allez pas !"

La vue subjective du tueur est assez efficace, et donc son identité n'est révélée qu'à la fin et de manière pas forcément conventionnel (du moins, pas de façon Scooby-Doo). Il y a juste un truc qui me chiffonne avec la VF, alors que le film est censé inaugurer une série :

La VF appelle le fils de Mme Voorhees "Jacky" et pas Jason, ce qui fait un peu pouffer de rire, rappelant cette chanson de Brel du temps où il s'appelait Jacky - si vous voyez ce que je veux dire.

Après, il faut savoir que j'ai vu le chapitre 2 avant celui-là, et que les deux films ont une ambiance en crescendo, vous allez donc bailler par moments, mais les scènes de meurtres ou de découvertes de cadavres vont vous scotcher sur place (surtout la mort de Bill). Car s'installe alors une ambiance de peur et de paranoïa qui sauve le reste du film et donne réellement des frissons.

Qui aurait cru que le tueur, pourtant une personne tout-à-fait normale, puisse être aussi impressionnant. On rajoute aussi un brin de surnaturel à la fin, assez pour donner envie de voir les suites.
Effectivement, Vendredi 13 mérite d'être appelé "La mère de tous les slashers".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 180 fois
1 apprécie

Autres actions de darevenin Vendredi 13