Bienvenue à Crystal Lake.

Avis sur Vendredi 13

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Ce film culte de 1980 donnera naissance à neuf suites, un crossover avec un autre Croque-mitaine horrifique de légende Freddy Krueger et un remake en 2009. Autre référence du Slasher movie (après la saga Halloween) qui met systématiquement en scène les meurtres d’un tueur psychopathe, qui élimine méthodiquement un groupe de jeunes individus, souvent à l’arme blanche !
Le vendredi 13 juin 1957, un jeune garçon nommé Jason Voorhees meurt noyé au camp de Crystal Lake. L'année suivante, deux moniteurs sont également tués. À la suite de ces événements, le camp reste abandonné...
Ce long métrage distribué par Paramount Pictures & Warner Bros est produit et réalisé par le cinéaste Sean S. Cunningham (Otages, MAL : Mutant aquatique en liberté) qui produira aussi trois autres chapitres de la saga (Jason va en enfer, Jason X et Freddy contre Jason) écrit à la va-vite par Victor Miller avec la star des années 50 Betsy Palmer (Permission jusqu'à l'aube, La Colère du juste), Adrienne King, Harry Crosby, Laurie Bartram, Jeannine Taylor et la star Kevin Bacon (Tremors, Traque à Boston) à ses débuts.

Ils ont été avertis... Ils sont condamnés... Et Vendredi 13, rien ne les sauvera…

La colonie de vacances de Crystal Lake, dans le New Jersey, a été fermée voici vingt ans, après une série de crimes et d'accidents atroces qui n'ont jamais été élucidés. Malgré les nombreuses mises en garde, Steve Christy, son nouveau directeur, et quelques moniteurs remettent la bâtisse en état afin de favoriser sa prochaine réouverture. Mal leur en prend. L'un après l'autre, tous les jeunes gens trouvent la mort, frappés ou transpercés par divers objets tranchants ou contondants. Seule Annie, la cuisinière, semble échapper au massacre sanglant. Bouleversée par les événements, elle croit pouvoir quitter cet enfer lorsqu'elle aperçoit un véhicule sur la route menant au centre...

Vous êtes tous maudits.

Ce premier chapitre marque la première apparition d'un personnage secondaire qui va devenir au fils de la franchise un des plus célèbres psycho-killers du cinéma d'horreur : Jason Voorhees, le mort vivant et plante ce qui allait devenir le fonds de commerce de la franchise, à savoir la mort de jeunes découvrant les joies du sexe et de la drogue. Vendredi 13 fut tué par la critique de l'époque, mais rapporta plus de 40 millions de dollars rien qu'au box-office américain avec un budget de 550 000 dollars, devenant l'un des films d'horreur les plus rentables dans l'histoire du cinéma. Kevin Bacon sera le seul des jeunes acteurs du film a poursuivre une carrière prometteuse, il se fera connaître quatre ans plus tard avec Footloose.
Vendredi 13 s’impose grâce à un suspens bien maîtrisé, une musique terriblement stressante d'Harry Manfredini et le maquilleur Tom Savini qui a entièrement bâti la réputation du film sur ses effets gores, extrêmement osés et réussis pour l'époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1362 fois
14 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 11 listes Vendredi 13

Autres actions de HITMAN Vendredi 13