Avis sur

Vendredi 13 chapitre 8 : L'Ultime Retour par Nicolas Montagne

Avatar Nicolas  Montagne
Critique publiée par le

Egal du cinquième épisode en termes de niaiserie, ce huitième opus partait pourtant d'un bonne idée: transposer l'univers campagnard de Jason à la grande ville, en l'occurence dans la plus grande ville américaine: New-York! C'était certes trahir le concept de base, ce qui enterrait définitivement le genre horrifique du début, la trogne cachée de Jason donnant forcément dans le décalage dans le monde précieux et survitaminé de la grosse pomme.

Cependant, ce concept, vendu comme tel sur l'affiche (très accrocheuse), n'est exploité qu'aux trois quarts du film, et encore, juste pour dire de placer Jason à New-York. Ainsi, la plus grande partie du film se passe sur un bateau qui emmène forcément des ados en voyage. Et après une nouvelle résurrection par l'électricité pour Jason, c'est à la transposition de Crystal Lake en La Croisière s'amuse que nous avons droit. Très plate, la partie sur le bateau est aussi ridicule que le surjeu des acteurs. Une mise en scène toujours nulle, avec toujours aussi peu de réflexion,...

Puis arrive New-York: ici, les choses se gâtent encore car le décalage Jason/ville n'est presque pas du tout exploité. La confrontation avec un gang des rues reste très drôle, mais le tout ne dure que très peu de temps pour apprécier ce passage à sa juste valeur. Le pompom arrive à la fin: un dénouement totalement incompréhensible car le réalisateur fait dans le soudain excès de zèle: visiblement gêné de cette absence d'originalité et de bon goût, il tente de donner dans la fin métaphorico-psychologique, ce qui ne fonctionne absolument pas et achève de plomber le film. Le titre français au moment de la sortie était: L'utlime retour, ce qui laissait présager une fin définitive, et c'est ce qui aurait dû se passer. Mais les voies du dollar sont impénétrables...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 383 fois
2 apprécient

Autres actions de Nicolas Montagne Vendredi 13 chapitre 8 : L'Ultime Retour