Casino Royal.[9.6]

Avis sur Voyage au bout de l'enfer

Avatar Silence
Critique publiée par le

Voyage au bout de l'enfer.

Les films de guerre ont le don de me révolter !
L'intinct guerrier et animal de l'homme me révulse suffisamment pour désapprouver les artistes qui y trouvent un intérêt. Mais ce film est il une œuvre sur la guerre ? Je commence à m'interroger. Nous sommes en Pennsylvanie où nous découvrons cinq amis travaillant dans une fonderie.

Nous les retrouvons dans leur bar préféré s'adonnant à quelques bières et nous ressentons très vite, une belle et forte amitié qui les lie.
L'ombre de la guerre est imminente puisque apres le mariage de Steeve (J.Savage) Nous apprenons que Mick (R de Niro), Nick (C.Walken), et Steeve seront mobilisés vers le Vietnam.

La scène du mariage est un moment fort du film. Nous plongeons au cœur de la cérémonie festive sans retenue. Cimino nous immerge dans ce flot de danses, cris et chants de façon brute mais jamais chaotique. La séquence réussit l'exploit d'être enregistrée qu'avec peu de post-synchro ce qui produit ce réalisme, vivant et authentique.

Voyage au bout de l’enfer est un film long : 3h

Le réalisateur parvient à dépeindre avec une grande force les relations intenses qu’entretiennent chacun des personnages aux autres, à l'existence, à l'horreur, sans jamais tomber dans le jugement ni les stéréotypes. Il nous livre aussi une idée illustrée par la mise en parallèle du jeu de la roulette et celui du loto, (à la fin du film) métaphore cynique par l'animateur qui relance cette réflexion sur la chance et l'absurde vérité qui peut faire à tout moment basculer un grand bonheur dans un cauchemar sans fond.

L'allégorie sur l'instinct de prédation de la chasse finit de sublimer le bouleversement profond dont Mike fait l'objet.

Ce Film est d'une puissance fabuleuse par l’apparente simplicité par laquelle il est traité, apparence trompeuse puisque en réalité il touche à ce que nous sommes profondément, chacun différemment, mais en proie à la grande roulette de l'existence, à la fracture des corps et des âmes. C'est aussi un grand moment d'humanité qui relie des êtres chers au delà de la souffrance, et de la mort.

Un film qui s'ancre à jamais dans notre mémoire parce que simple et fort comme un hymne ! "God bless América"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1417 fois
62 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Silence Voyage au bout de l'enfer