Affiche Wallace et Gromit : Rasé de près

Critiques de Wallace et Gromit : Rasé de près

Court-métrage d'animation de (1995)

"Come over here, lad. No need to be sheepish."

Mon préféré de la série pour plusieurs raisons : d'abord il est celui avec lequel les gens d'Aardman réussissent à allier maîtrise technique fabuleuse avec des ambitions scénaristiques : les scènes d'action sont extraordinaires ! Et puis il y a le personnage de Wendolene que je trouve très réussi et qui donne une dimension très chouette à Wallace. Et puis enfin, et sans doute surtout, il y a... Lire la critique de Wallace et Gromit : Rasé de près

3 2
Avatar Hameçon
9
Hameçon ·

Les débuts de Shaun le Mouton!

Il est intéressant de voir qu'en 3 courts-métrages, Nick Park est parvenu à proposer quelque chose d'inédit à chaque aventure de Wallace & Gromit. Pour cette 3ème aventure, le réalisateur a vu encore plus grand en proposant rien de moins qu'un blockbuster en pâte à modeler. Mais il ne s'est pas arrêté là question nouveautés. Pour la première fois, une... Lire la critique de Wallace et Gromit : Rasé de près

2
Avatar Miamsolo
7
Miamsolo ·

Critique de Wallace et Gromit : Rasé de près par MalevolentReviews

Troisième court-métrage des (més)aventures de Wallace et Gromit, Rasé de près va encore plus loin que ses prédécesseurs dans le burlesque et l'action : cette fois-ci, nos deux héros sont des laveurs de carreaux professionnels avec des gadgets toujours aussi délirants. Lorsque Gromit se fait arrêter pour un meurtre qu'il n'a pas commis, les choses se compliquent... pour notre... Lire la critique de Wallace et Gromit : Rasé de près

Avatar MalevolentReviews
8
MalevolentReviews ·

Vive le cinéma d'animation artisanal

Après avoir savouré chaque minute d’un Mauvais Pantalon, je m’attaque à cet opus de Wallace et Gromit qui propose une nouvelle fois quelque chose d’assez fou. On tient encore un petit bijou d’inventivité qui ne peut qu’attirer la sympathie pour ma part, tant tu sens la passion des créateurs pour ces petites aventures en pâte à modeler. La qualité de l’animation explose principalement pendant... Lire l'avis à propos de Wallace et Gromit : Rasé de près

1
Avatar Moorhuhn
7
Moorhuhn ·

Critique de Wallace et Gromit : Rasé de près par Midou

Esprit et humour unique, la facture Ardman est devenue synonyme de films magiques au scénario et à l'image très soignés. Wallace et Gromit il faut en consommer sans modération, tout y est bon. Ce recueil de 7 nouveaux courts-metrages d'animation de figurines en pâte à modeler, une spécialité des studios Aardman, fondés en 1978 par Peter Lord et David Sproxton. Lire l'avis à propos de Wallace et Gromit : Rasé de près

Avatar Midou
7
Midou ·

Critique de Wallace et Gromit : Rasé de près par tizboe

Émerveillement à chaque seconde, d'abord parce qu'on a du mal à croire que des gugusses on passé des milliers d'heures à modeler chaque position des personnages, ensuite parce qu'une fois cette réalité digérée, on ne peut que rester béat devant moult astuces qui font tant des images que du scénario un régal jubilatoire. Lire la critique de Wallace et Gromit : Rasé de près

Avatar tizboe
9
tizboe ·

Brillant !

Ce troisième (et dernier à date) épisode des aventures de Wallace et Gromit retrouve tout ce qui faisait la brillance du précédent, et en particulier ce sens aigu du rythme et des émotions, qui fait de Nick Park une brillante exception au sein de l'animation mondiale : "A Close Shave" déploie en 30 minutes chrono plus d'idées, et donc plus d'excitation et de... Lire la critique de Wallace et Gromit : Rasé de près

1
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·